octobre 24, 2020

La revue Prescrire demande le retrait du Motilium

SANTÉ. La revue médicale indépendante « Prescrire » dénonce dans une étude l'efficacité modeste du Motilium dans les nausées-vomissements, pire encore, selon elle le médicament augmenterait le risque de troubles du rythme cardiaque et de morts subites.
pharmacie1crediticicnancyfr
crédit photo www ici c nancy fr

Après avoir intégré en janvier dans sa liste noire de 68 médicaments à éviter le Motilium, le magazine indépendant Prescrire réclame mercredi un retrait immédiat du médicament affirmant que le médicament anti vomitif serait à l’origine de nombreuses morts subites en 2012 et lié à une augmentation du risque de troubles cardiaques.

La revue avance des chiffres issus d’un rapprochement des données de remboursements par l’assurance maladie et la fréquence des morts subites en France. Ainsi, Prescrire avance que le nombre de morts subites liées à la dompéridone pourrait s’élever entre 25 et 120 en 2012 en France.

La revue indépendante Prescrire réclame le retrait du marché de ces médicaments à base du neuroleptique dompéridone, « Il est temps que les autorités sanitaires européennes retirent du marché ce médicament » affirme-t-elle. Toujours selon la revue la mise en garde de l’Agence et une firme fin 2011 n’a été suivi que d’une diminution marginale de l’exposition, laissant environ 3 millions d’adultes exposés à la doméridone.

L’ANSM se prononcera en mars

Le comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) a initié une réévaluation du rapport-bénéfice/risques de la dompéridone dans le cadre d’un arbitrage européen engagé en mars 2013, pour lequel la France est rapporteur. L’arbitrage porte essentiellement sur la toxicité cardiaque, l’efficacité ainsi que sur les risques de détournement d’usage, l’Agence du médicament se prononcera alors sur la dompéridone en mars 2014. Pour autant, l’ANSM recommande ce vendredi « de limiter la prescription à la durée de traitement la plus courte (usuellement 7 jours maximum) et à la dose la plus faible possible sans dépasser 30 mg/jour chez l’adulte » ; mais également de" reconsidérer l’utilité de toute nouvelle prescription".

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
12
13
14
15
16
18