décembre 05, 2020

Intoxication au monoxyde de carbone : appel à la vigilance !

Nancy. La direction générale de la santé (DGS) et l’institut national de la prévention et de l’éducation pour la santé (INPES) recommandent actuellement la plus grande vigilance concernant les risques d'intoxication au monoxyde de carbone. 

chauffage

Dans son bulletin du 26 décembre, l'Institut de Veille Sanitaire (INVS) indique une hausse des intoxications au monoxyde de carbone en lien avec l’utilisation d’un groupe électrogène ou d’un brasero/barbecue ainsi selon les derniers chiffres publiés de l'INVS depuis le 1er septembre 2013, 170 personnes ont été intoxiquées lors de l’utilisation d’un groupe électrogène et 145 au décours de l’utilisation d’un brasero/barbecue.

En cause « les conditions météorologiques en début de la semaine 52 (tempête Dirk) qui ont entrainé des situations à risque de survenue d’intoxication au monoxyde de carbone (coupures d’alimentation en courant électrique notamment), sans qu’il ne soit pas possible de quantifier précisément l’impact au vu des données disponibles à ce jour dans le système de surveillance » note l'institut. Depuis le 1er septembre 2013, 523 signalements ont été transmis impliquant 1 546 personnes dont 1 118 ont été prises en charge par un service d’urgence hospitalier et 259 dirigées vers un service de médecine hyperbare.

Les symptômes de l’intoxication

Des maux de tête, des nausées, une confusion mentale, de la fatigue. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement et toucher plusieurs personnes. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort. La prise en charge dès les premiers symptômes doit être rapide et peut justifier une hospitalisation spécialisée. 

En période de grand froid et d’intempéries, soyez particulièrement vigilant sur les conditions d’utilisation d’appareils de chauffage d’appoint ou de groupes électrogènes. Les organisateurs de rassemblements (réunion de famille, manifestations culturelles ou religieuses par exemple) doivent être tout particulièrement attentifs. Les épisodes d’intoxication en lien avec l’utilisation de panneaux-radiants à combustible gazeux sont fréquents et concernent chaque année plusieurs centaines de personnes.

Recommandations de l'INVS pour éviter l'intoxication
 
• Avant l’hiver, faites impérativement entretenir vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion par un professionnel qualifié, la réglementation l’oblige ;
• Faites ramoner les conduits d’évacuation des fumées par un professionnel qualifié, la réglementation l’oblige ;
• Ne vous chauffez jamais avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, etc.) ;
• N’utilisez sous aucun prétexte un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments ;
• N’utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion ;
• Aérez quotidiennement votre habitation et n’obstruez jamais les grilles de ventilation, même par temps froid.

 

Bons plans

Guardian Of Real Nancy-Ludres

"Ne Jouez plus aux jeux vidéo, Vivez-Les !!!!"

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
8
9
10
11
12
13
14
15
16
18
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30