août 14, 2022

À Tomblaine, médecins et internes réunis autour d'un speed-dating pour lutter contre les déserts médicaux

Une quarantaine de médecins généralistes sont allés à la rencontre d'internes  dans le cadre d'un speed-dating à Tomblaine / crédit ici-c-nancy.fr Une quarantaine de médecins généralistes sont allés à la rencontre d'internes dans le cadre d'un speed-dating à Tomblaine / crédit ici-c-nancy.fr
Face à une problématique de renouvellement de la démographie médicale, le Département de Meurthe-et-Moselle et la Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle de l’ARS Grand Est ont expérimenté une mise en relation sous la forme d'un speed-dating. À Tomblaine, le temps de quelques heures, près d'une centaine de participants, médecins et internes en médecine générale ont pu échanger.

Au sein du stade Marcel Picot à Tomblaine, c'est un coup d'envoi, pour le moins peu ordinaire, qui a été donné jeudi 23 juin 2022 dès 19h. Pas celui d'une rencontre footballistique de l'ASNL, mais celui d'un speed-dating réunissant une quarantaine de médecins et autant d'internes en médecine générale.

La manifestation Tremplin 54 s'inscrivait comme une grande première pour le département en faisant se rencontrer le temps de quelques heures, des médecins et des internes en médecine générale. L'objectif étant pour les docteurs de rechercher un remplaçant, un associé ou encore un successeur en s'appuyant sur le format du speed-dating et d'un temps imparti. Précisément cinq minutes pour chaque praticien pour aborder avec les participants leur activité tout en leur donnant les outils nécessaires pour prendre la relève. Des entretiens sur un format court pour aborder les opportunités professionnelles et leur cadre de vie qui aboutissaient sur le tintement d'une cloche afin d'informer les internes qu'ils devaient changer de table. Parmi eux, le Docteur DARTE Philippe, Médecin généraliste à Saint-Max qui prendra sa retraite le 1er janvier 2023 après avoir exercé 30 ans dans son cabinet, ce dernier explique ne pas avoir encore trouvé de repreneur qui pourra reprendre son activité et donc la prise en charge de son millier de patients. C'est aussi le cas du Docteur Michèle Bouche-Antunes exerçant seule dans son cabinet à Blainville-sur-l'Eau, pour 750 patients, dont le départ est prévu vers le deuxième trimestre de 2023.  

Un moyen dynamique et une démarche volontariste inscrits dans la lutte des déserts médicaux face à la chute de la démographie médicale dans certains territoires de Meurthe-et-Moselle, mais aussi un moyen de valoriser le territoire et le rendre attractif afin de donner envie de s’y installer. Une nécessité alors que l'âge des praticiens progresse inexorablement. Sur 3 800 médecins exerçant en Meurthe-et-Moselle, plus de 60 % ont plus de 65 ans. 

Le speed-dating proposé par la Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle et le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle avec le Département de Médecine Générale de la Faculté de Médecine de Nancy, la CPAM 54, l’ordre des médecins 54 et RAOUL IMG a rencontré un vif succès. L'opération pourrait se renouveler pour d'autres formations et spécialités médicales, ont indiqué les organisateurs. 

Lorraine nord

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim