octobre 27, 2021

MICI : une nouvelle reconnaissance mondiale pour Nancy

C'est une nouvelle reconnaissance mondiale pour Nancy avec la publication dans la revue scientifique The Lancet d'un article du Pr Laurent Peyrin Biroulet, Gastro-entérologue et hépatologue au CHRU de Nancy​ qui aborde une prise en charge innovante des MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin). 

L'article est paru dans la revue scientifique réputée The Lancet qui consacre la reconnaissance mondiale du CHRU de Nancy dans le domaine des MICI. Elle met en lumière les travaux menés autour d’un essai de phase IIb/III sur une nouvelle molécule pour évaluer son efficacité contre la recto-colite hémorragique. Le traitement appelé Filgotinib concerne une nouvelle génération de thérapies à base de « petites molécules », mises au point en commun par deux laboratoires Gilead Sciences et Galapagos. L’efficacité de cette nouvelle molécule atteint celle des biothérapies qui nécessitent une perfusion ou une injection sous-cutanée.

Cette phase IIb/III sera suivie très prochainement d’une demande d'Autorisation de Mise sur la Marché (AMM) pour la commercialisation du nouveau médicament qui a la particularité d’être administrable par voie orale, annonce le CHRU de Nancy.

Une révolution thérapeutique

Pour le Pr Laurent Peyrin-Biroulet du CHRU de Nancy, référent de l’article au niveau mondial (“lead author” et responsable de la correspondance) « C’est une véritable révolution thérapeutique dont la communauté internationale spécialisée dans les MICI se réjouit car une nouvelle option s’ouvre aux patients qui, jusque-là, n’ont que la chirurgie comme alternative » Pour le gastro-entérologue « Ce traitement va permettre de proposer une offre thérapeutique aux patients en échec des traitements actuels y compris chez les patients en échec d’une biothérapie. Sa prise par voie orale leur donnera plus d’autonomie. La réponse du patient à ces “petites molécules” reste durablement très stable en l’absence d’immunogénicité (capacité d’un antigène de provoquer une réponse immunitaire spécifique). Notre arsenal thérapeutique va être enrichi pour les dix prochaines années. L’article paru dans The Lancet conforte la place de leader de l’équipe du CHRU de Nancy dans le domaine des MICI à l’échelon mondial. »

La recto-colite hémorragique

La recto-colite hémorragique, maladie auto-immune ( le système immunitaire reconnaît la muqueuse colique ou rectale comme un corps étranger) est causée par une inflammation dont la cause est encore inconnue. Il est établi qu’elle résulte d’un dysfonctionnement du système immunitaire qui attaque les bactéries présentes dans l’intestin. C’est une maladie dite «invisible», mais lourdement handicapante et douloureuse. La recto-colite hémorragique peut être permanente ou se manifester par poussées en alternance avec des périodes de rémission. Les symptômes physiques sont des douleurs abdominales, des diarrhées, des rectorragies (sang dans les selles) et une extrême fatigue. S’y s’ajoutent les souffrances psychologiques liées à la gêne ou la honte des patients face à une maladie qui affecte leur intimité.


*Le Pr Peyrin-Biroulet a récemment été cité dans le journal Le Monde (édition du 29.3.2021) pour avoir publié 119 articles scientifiques en 2020, ce qui fait de lui le deuxième chercheur de France en terme de publications toutes spécialités médicales confondues. Il a publié des données originales à trois reprises dans le prestigieux The New England Journal of Medicine au cours des derniers mois. Website : Laurent-peyrinbiroulet.com

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
5
12
19