novembre 26, 2020

Cueillette des champignons : un appel à la vigilance face aux risques d’intoxications

By Rédaction - 11h01 septembre 28, 2020
illustration / DR illustration / DR
Santé. Alors que la saison des champignons se profile, l’Anses lance un appel à la vigilance aux amateurs de cueillette et rappelle les bonnes pratiques à respecter pour éviter les risques.

Chaque année au moment de la saison automnale, le constat ne varie pas "de nombreuses intoxications par des champignons sont rapportées aux Centres antipoison", fait savoir l'Agence nationale pour la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Pour y faire face, les autorités sanitaires lancent un appel à la vigilance. Ce sont généralement "la confusion d’une espèce comestible avec une espèce toxique" et "la consommation de champignons comestibles en mauvais état ou mal cuits" qui amènent parfois à des conséquences graves sur la santé conduisant à une hospitalisation voire le décès : troubles digestifs sévères, complications rénales, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe.

En 2019, plus de 2000 cas d’intoxication ont été rapportés aux Centres antipoison, entre le 1 juillet et le 31 décembre. Selon les autorités sanitaires, ces intoxications ont eu lieu principalement au mois d’octobre (57% des cas), lorsque les conditions météorologiques associant précipitations, humidité et fraicheur ont favorisé la pousse des champignons et leur cueillette. Les symptômes observés étaient essentiellement digestifs: douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées. Si ces intoxications sont pour la plupart de faible gravité, 24 cas de forte gravité pouvant menacer le pronostic vital ont été recensés ainsi que 3 décès.

Aussi, que l’on soit fin connaisseur ou cueilleur occasionnel, "il faut rester vigilant et respecter les bonnes pratiques pour une consommation en toute sécurité", conseille l'Anses. Un réflexe qui s'impose comme utile : celui de photographier sa cueillette avant cuisson en séparant les espèces. Des photos qui seront utiles en cas d'intoxication au toxicologue du Centre antipoison, pour décider du traitement adéquat.

Pour rappel en cas de détresse vitale impliquant une perte de connaissance, détresse respiratoire, il convient d'appeler le 15 ou le 112. En cas d’apparition de symptômes suite à une consommation de champignons : diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, il faudra appeler immédiatement un Centre antipoison le proche. À Nancy, il s'agit du numéro 03 83 22 50 50.

Les 11 conseils de l’Anses, des Centres antipoison et de la Direction Générale de la Santé :

• Ramasser uniquement les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles. Attention ! Des champignons vénéneux peuvent pousser à l’endroit où vous avez cueilli des champignons comestibles une autre année.

• Au moindre doute sur l’état ou l’identification d’un des champignons récoltés, ne pas consommer la récolte avant de l’avoir faite contrôler par un spécialiste en la matière. Les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés.

• Cueillir uniquement les spécimens en bon état et prélever la totalité du champignon : pied et chapeau, afin d’en permettre l’identification.

• Ne pas cueillir les champignons près de sites potentiellement pollués : bords de routes, aires industrielles, décharges.

• Bien séparer par espèce les champignons récoltés pour éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles.

• Déposer les champignons en séparant les espèces, dans une caisse, un carton ou un panier, mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement.

• Conserver les champignons en évitant tout contact avec d’autres aliments au réfrigérateur (maxi 4°C) et les consommer dans les deux jours après la cueillette.

• Consommer les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante et ne jamais consommer des champignons sauvages crus.

• Ne jamais donner à manger les champignons que vous avez cueillis à de jeunes enfants.

• Ne pas consommer de champignon identifié au moyen d’une application de reconnaissance de champignons sur smartphone, en raison du risque élevé d’erreur.

• Ne pas consommer de champignons commercialisés par des non professionnels, « à la sauvette ».

Bons plans

Guardian Of Real Nancy-Ludres

"Ne Jouez plus aux jeux vidéo, Vivez-Les !!!!"

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30