août 08, 2020

Le CHRU de Nancy envoie 13 professionnels en soutien en Guyane

Photo d'archives Photo d'archives
Le CHRU de Nancy envoie 13 professionnels en soutien des hôpitaux guyanais...

Le CHRU de Nancy annonce qu'il mobilise en Guyane plusieurs de ses infirmiers et aides-soignants face à une augmentation quotidienne du nombre d'hospitalisations liées à l'épidémie depuis plusieurs semaines dans les trois centres hospitaliers de Guyane (Cayenne, Kourou et Saint-Laurentdu-Maroni). 

Un geste solidaire qui répond à l'appel exprimé le 25 juin dernier de Clara Debort, directrice générale de l’ARS de Guyane qui appelait à un « renfort massif » en personnel depuis la métropole pour couvrir les besoins qu'implique notamment l'augmentation du nombre de lits d'hospitalisation. Avec un pic attendu pour mi-juillet la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a estimé, mardi 30 juin, qu'il manquait 300 soignants en Guyane pour faire face à l'épidémie de Covid-19, et a lancé un appel solennel à la solidarité aux soignants de tous les territoires.

Pour aider les hôpitaux de Guyane à faire face, le CHRU a réalisé un appel à volontaires au sein de l’établissement auprès de ses médecins et de ses personnels paramédicaux. Le CHRU au plus fort de l’épidémie de covid 19 ayant reçu des renforts venus de Nouvelle Aquitaine, de Bretagne ou encore de Rhône Alpes, il lui est apparu aujourd’hui normal de se mobiliser pour la Région d’Outre-Mer.

Ainsi, plusieurs membres des équipes hospitalières seront déployées prochainement en Guyane. Selon le CHRU de Nancy, il s'agit de 5 infirmiers et infirmières et 6 aides-soignantes qui prendront la direction de la Guyane le 13 juillet. Ils resteront 13 jours sur place. Ces 11 professionnels sont rompus à la réanimation, ils sont issus des pôles Anesthésie-Réanimation, Urgences-Réanimation Médicale, Cardio-Médico-Chirurgical. Leur savoir-faire sera très précieux pour venir en renfort des équipes et faire tourner les lits supplémentaires mis en place. Une cadre supérieure de santé du pôle Pharmacie du CHRU viendra également en renfort sur place pour aider les équipes dans l’organisation. Un médecin urgentiste sera également mobilisé dans le cadre de la réserve sanitaire du 9 au 24 juillet.

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties