juillet 06, 2020

Moustique tigre: le Grand Est partagé entre vigilance jaune et rouge

Moustique Tigre (Aedes albopictus) - photo DR Moustique Tigre (Aedes albopictus) - photo DR
Santé. La présence du moustique tigre s'étend en France. Selon la carte de VIGILANCEMOUSTIQUES, l'insecte est désormais déclaré "implanté et actif" dans plus de la moitié du territoire... 

L’Aedes albopictus plus communément appelé le moustique tigre se caractérise par ses rayures blanches et noires, l'insecte originaire d'Asie est aussi suspecté d'être le vecteur d'une vingtaine de maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika. Sa présence sur le territoire français fait l'objet d'études régulières. Selon le site Vigilance-moustiques, la présence du moustique tigre s’étend et concerne aujourd’hui 67 départements. Le site publie chaque année une cartographie département par département s'appuyant sur des données officielles et une méthodologie exclusive et affirme qu'en 2020, « la carte montre que la progression du moustique tigre est toujours spectaculaire ». 

En 2020, six nouveaux départements sont placés en vigilance rouge, soit 57 au total : Charente, Cher, Loire Atlantique, Yvelines, Deux Sèvres, Vienne rejoignent ainsi les 51 départements dans lesquels le moustique tigre était déjà implanté et actif en 2019 parmi lesquels les départements alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Parmi les 29 départements classés en vigilance jaune on retrouve les départements de la Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et les Vosges. 

Afin de se protéger des moustiques-tigres, l’Organisation Mondiale de la Santé rappelle qu’il est préférable de porter des vêtements couvrants et amples, mais aussi d’éviter les eaux stagnantes qui favorisent la prolifération des larves.

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties