juillet 04, 2020

Allergies aux pollens : la région Grand Est en alerte rouge

La Lorraine placée jusqu’au 24 avril en alerte rouge aux allergies liées aux pollens par le Réseau national de surveillance aérobiologique - photo DR La Lorraine placée jusqu’au 24 avril en alerte rouge aux allergies liées aux pollens par le Réseau national de surveillance aérobiologique - photo DR
Nancy et région. Les températures douces, le temps plus sec précipitent l'arrivée des pollens. Une grande partie du pays est en alerte rouge dont toute la région Grand Est. 

Votre nez vous chatouille, vous toussez ? Le risque allergique lié aux pollens est devenu bien réel depuis plusieurs jours en France. Selon le dernier bulletin mis à jour le 17 avril par le Réseau National de Surveillance Aérologique (RNSA), les pollens de Bouleau restent très nombreux dans l’air puisque le RNSA place en niveau 5 soit très élévé le risque allergique dans la région. Les pollens de platane sont eux aussi bien présents dans l'air avec un risque considéré comme moyen. 

"Les pollens de bouleau continuent de gêner les allergiques au nord d'une ligne Bordeaux-Grenoble avec un risque d’allergie très élevé. Les averses de pluie seront les seules à pouvoir apporter un répit temporaire aux allergiques.", souligne le RNSA. Pour autant les allergiques devront rester prudents après le pic de bouleau, ce sont les pollens de graminées qui devraient prendre le relais dans les semaines à venir. 

Les personnes allergiques doivent se protéger avec des gestes simples (se rincer les cheveux le soir, favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, rouler en voiture avec les fenêtres fermées, bien suivre son traitement et consulter son médecin en cas de symptômes...)

Nez qui coule, les yeux rouges, toux... Mais comment distinguer les symptômes d'une allergie aux pollens à ceux du Covid-19 ? La Fédération française d’allergologie et l’association Asthme et Allergies lancent un appel à bien évaluer la nature de leurs symptômes et "à ne penser au Covid-19 que si ces derniers sont différents de ceux habituellement ressentis". Les signes de la rhinite allergique liée aux pollens divergent : "Dans le cas d’atteinte par le coronavirus, il y a de la fièvre, une toux sèche, une grande fatigue, des maux de tête, des courbatures. L’autre élément différenciant peut être le caractère inhabituel et différent de la toux par rapport aux années précédentes." explique l’association Asthme et Allergies. 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties