juillet 09, 2020

PREMIERE NATIONALE AU CHU DE NANCY

PREMIERE NATIONALE AU CHU DE NANCY

chu-nancyLa salle hybride du CHU de Nancy installée dans l’Institut du cœur et des vaisseaux Louis Mathieu, a accueilli son premier patient le 31 mars 2011...

Le dispositif Zeego, technologie d’imagerie robotisée permettant les reconstructions en 3D et fusion d’images, autorise dès lors les techniques les plus performantes en matière de chirurgie cardiaque et vasculaire, de cardiologie et de radiologie interventionnelle dans un même environnement garantissant, grâce à une imagerie de très haut niveau, une qualité exceptionnelle dans la réalisation des gestes les plus complexes et assurant ainsi une sécurité en terme de soins.

Le CHU de Nancy est le premier établissement de santé à disposer de cette technologie Zeego dédiée principalement aux activités interventionnelles cardio- vasculaires. Parmi les actes réalisés dans des conditions optimales grâce à cet environnement de très haute technologie : la pose des valves cardiaques endocathéters, le CHU de Nancy étant reconnu centre expert régional, la pose d’endoprothèses aortiques, thoraciques et abdominales les plus complexes, les procédures hybrides associant un geste de chirurgie cardiaque ou vasculaire couplé dans le même temps à une procédure endovasculaire radiologique et tout autre geste justifiant le recours à cette technologie de très haut niveau.

Les équipes sont en mesure de visualiser les zones opérées en 3D, de reconstruire et de fusionner des images et de vérifier en temps réel l’efficacité de leurs gestes effectués sur le patient. Performance technique et gain de temps se combinent : la réalisation de l’acte chirurgical ou médical se fait en un temps unique, là où habituellement, l’intervention était suivie d’un examen radiologique de contrôle laissant apparaître parfois la nécessité d’une seconde opération.

Davantage d’ergonomie pour les équipes, des temps d’intervention réduits : l’autre apport majeur en termes de qualité et de sécurité des soins est la limitation des radio- expositions pour le patient. En effet, grâce au ciblage très précis des zones anatomiques, rendu possible par les équipements de la salle, les doses de radiation sont diminuées.

Le dispositif répond aux enjeux de développement de la chirurgie cardio-vasculaire et de la cardiologie interventionnelle du CHU de Nancy, avec en projet, une ouverture à d’autres spécialités comme la neurochirurgie et la chirurgie digestive. Une dynamique d’ouverture qui devrait s’étendre aux équipes des établissements publics et privés de la région Lorraine, dans le cadre de coopérations pour le développement de techniques innovantes et pour un accès plus large de la population à une offre de soins de haute qualité.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties