juillet 11, 2020

Un registre lorrain de la sclérose en plaques!

coeur stethoscopeA l'occasion des journées nationales de la sclérose en plaques qui se déroulent du 21 au 28 mai, le CHU de Nancy dévoile la mise en place d'un "registre lorrain" pour faire avancer la recherche contre la maladie ...

 

 

Cette maladie du système nerveux qui atteint des adultes, jeunes et plus souvent des femmes suscite toujours autant d'interrogations, l'affection qui entraîne une invalidité progressive, reste dans la majeure partie des cas imprévisible.

En 2010 en Lorraine on recense pas moins de 4600 personnes qui sont touchées par la sclérose en plaques dont plus de la moitié suivie par les équipes du CHU de Nancy. Les nouveaux cas, 180 par an dans la région, sont en constante augmentation.

Beaucoup d’interrogations subsistent sur cette maladie neurologique, et notamment sur les raisons de son apparition. Pour mieux la connaître et faire avancer la recherche sur des moyens de prévention et de traitement, le CHU de Nancy a mis en place, en lien avec le Centre d’Investigation Clinique - Épidémiologie Clinique, un registre lorrain de la sclérose en plaques.


Labellisé INSERM et INVS en novembre 2009, ce registre unique en France porte l’ensemble du projet national OFSEP (Observatoire Français de la Sclérose en Plaques). L’Observatoire, retenu dans le cadre du programme « Investissements d’avenir », développe une cohorte française de patients atteints de sclérose en plaques en l’enrichissant de données biologiques, d’imagerie et de données socio- économiques, pour identifier les déterminants de la maladie.


En parallèle, 18 essais thérapeutiques sont actuellement en cours au CHU de Nancy et portent sur des nouvelles molécules et stratégies thérapeutiques.

La sclérose en plaques touche en grande majorité les femmes et apparaît, pour 70 % des patients, entre 20 et 40 ans. Son diagnostic se fait grâce à un examen clinique, des analyses biologiques et une IRM.

Plusieurs traitements existent, selon la forme de la maladie. Administrés par voie injectable à domicile ou à l’hôpital, ils peuvent être complétés par de la rééducation et un accompagnement psychosocial.

L’approche multidisciplinaire des soins est rendue possible par le réseau régional LORSEP . Son objectif principal : anticiper l’aggravation de la maladie qui nécessiterait une hospitalisation du patient, au profit d’un maintien à domicile adapté.

 

>>> A noter:

Journées nationales du 21 au 28 mai 2011

Journée mondiale le 25 mai 2011

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 23 mai 2011 15:22

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties