juillet 08, 2020

Grippe : le Grand Est en phase pré-épidémique

Le virus de la grippe progresse en France, le Grand Est reste en phase pré-épidémique. Quelques rappels de prévention. 

Dans le cadre de ses missions de surveillance, de vigilance et d’alerte, Santé publique France, analyse les chiffres de la grippe et publie dans un bulletin hebdomadaire, les indicateurs résultant de l’analyse de ces données. Selon les résultats des ces observations communiquées aujourd'hui, l’activité grippale pour la période du 13 au 19 janvier (semaine 03), augmente et touche désormais cinq régions françaises placées en phase épidémique incluant les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Pays de la Loire. 

Selon les derniers chiffres, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de medecine générale a été estimé à 122 cas pour 100 000 habitants avec 3 417 passages aux urgences pour syndrome grippal dont 328 hospitalisations. Depuis le début de la surveillance (semaine 40), les services font état d'une "co-circulation des virus grippaux de type A et de type B"  provoquant l'admission en réanimation de 183 cas graves de grippe admis en réanimation (début de la surveillance semaine 45). 

Le Grand Est reste en phase pré-épidémique enregistrant également une hausse du taux d'incidence relatif aux consultations, il atteint 85 cas pour 100 000 habitants (en semaine 3) contre 55 cas (en semaine 2).

En milieu hospitalier, les passages aux urgences et hospitalisations pour grippe en nette augmentation

Le milieu hospitalier est particulièrement touché. En semaine 03, le réseau Oscour a rapporté 3 417 passages pour grippe ou syndrome grippal et 328 hospitalisations. Des indicateurs nettement augmentation par rapport à la semaine précédente, estime Santé Publique France.

Depuis le 4 novembre 2019, 183 cas graves de grippe ont été signalés, dont 21 lors de cette dernière semaine. L'âge moyen des cas est de 51 ans. La majorité (73%) d’entre eux présente des facteurs de risque et 62% des 111 cas avec des facteurs de risque de complication pour lesquels le statut vaccinal est renseigné ne sont pas vaccinés, analyse Santé Publique France. Dans 76 % des cas c'est le virus de type A qui a été identifié. L'épisode de la grippe aurait provoqué pour l'instant la mort de dix-sept personnes. 

La prévention par les gestes barrière, pour diminuer le risque de grippe : Au delà de la vaccination pour se protéger, l'ARS Grand Est rappelle qu'il existe des gestes d’hygiène à mettre en pratique contre les virus de l’hiver, notamment la grippe : éternuer dans le pli de son coude (plutôt que dans ses mains, se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique, utiliser un mouchoir à usage unique ou porter un masque jetable quand on présente un syndrôme grippal, en particulier au contact des personnes fragiles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes…). 

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties