août 12, 2020

Prédisposition héréditaire aux cancers sein-ovaires : un nouvel automate d’analyse

logo-CHU-couleurA4Un nouvel automate d’analyse grâce à l’opération « Une rose, un espoir »...

 

    Évaluer plus vite les risques héréditaires d’une femme de développer un cancer du sein ou des ovaires : l’automate de pipetage installé au Laboratoire de Génétique du CHU de Nancy devrait permettre de réduire de plusieurs semaines les délais de rendu des résultats. Chaque année en Lorraine, ce sont les prélèvements sanguins de plus de 300 patientes que le Laboratoire de Génétique de l’établissement hospitalo-universitaire doit diagnostiquer pour déceler les prédispositions héréditaires des cancers sein- ovaires. Outre la complexité de l’examen, le délai d’attente s’explique aussi par le nombre croissant de consultations en onco-génétique réalisées au CHU de Nancy et au Centre Alexis Vautrin. Un délai, source d’angoisse pour toutes les femmes concernées que les équipes hospitalières s’attachent à limiter au maximum.

L’automate de pipetage a été intégralement financé grâce à l’opération « Une rose, un espoir » menée en avril 2011 en lien avec la Ligue contre le cancer. Elle mobilise chaque année 4 000 motards bénévoles qui sillonnent les communes lorraines et vendent des roses aux habitants au profit de la Ligue contre le cancer. Cette année près de 80 000 € ont été récoltés pour la Meurthe-et-Moselle que le comité 54 de la Ligue a décidé d’investir dans l’achat de cet automate pour le CHU suite à un appel à projets.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties