juillet 05, 2020

Grippe : l'épidémie a déjà fait 2 800 morts

photo d'illustration - DR photo d'illustration - DR
Le réseau Sentinelles de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), chargé de collecter des données épidémiologiques d’un réseau de médecins généralistes fait état aujourd'hui d'un léger repli des états grippaux. Depuis le début de la surveillance, 2800 personnes sont décédées

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 461 cas pour 100 000 habitants soit 303 000 nouveaux cas, en hausse par rapport à la semaine précédente, constate le réseau Sentinelles dans son dernier bulletin publié aujourd'hui. Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Auvergne-Rhône-Alpes (745), Nouvelle-Aquitaine (614 cas pour 100 000 habitants) et Occitanie (586). Le taux d'incidence relevé dans le Grand Est est en dimuntion avec un taux d'incidence de 524 cas pour 100 000 habitants, contre 658 lors de la période précédente. Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 27 ans (5 mois à 96 ans), les hommes représentaient 46% des cas. Environ 2 800 décès attribuables à la grippe depuis le début de la surveillance.

La Direction générale de la santé rappelle quelques recommandations. D'abord, éviter les contacts rapprochés avec la personne atteinte de grippe, en particulier si vous êtes âgé de plus de 65 ans, porteur d’une maladie chronique ou enceinte. Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydro alcoolique, se couvrir la bouche et le nez en cas de toux et d’éternuement, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter. Enfin, autre recommandation celle de contacter le médecin traitant (si besoin composez le 15) en cas de signes de grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue…). 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties