mars 31, 2020

Le Grand Est toujours touché par la gastro-entérite

Santé. En France, les cas de gastro-entérite sont en recul, mais la région Grand Est reste touchée avec un taux d'incidence au-dessus du seuil épidémique...
stetoscope
photo d'illustration

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale pour le 24 et le 30 octobre a été estimé à 161 cas pour 100 000 habitants, informe ce mercredi le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Un chiffre en recul par rapport à la semaine précédente et juste en dessous du seuil épidémique (166 cas pour 100 000 habitants).

En revanche l'activité actuelle reste légèrement supérieure à l'activité moyenne observée ces dernières années à la même période. Pour le réseau de surveillance cet épisode "semble correspondre plutôt à un pic d'activité automnal qu'à une arrivée précoce de l'épidémie saisonnière des gastro-entérites". Au niveau régional, les taux d'incidences les plus élevés et au delà du seuil épidémique ont été relevés dans le Grand Est (201 cas pour 100 000 habitants), Pays de la Loire (177) et Nouvelle-Aquitaine (173). 

Les cas de grippe sont restés quant à eux faibles en France métropolitaine la semaine dernière, avec 13 cas pour 100.000 habitants (23 cas pour 100 000 habitants dans le Grand Est), bien en dessous du seuil épidémique (127 cas).

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
4

Ici-c-Nancy TV