mai 28, 2022
Grand Est. Sept individus ont été mis en examen pour avoir participé à un réseau de stupéfiants international. Ont été saisis plus de 5,5 kg d'héroïne, 800 g de cocaïne, 600 g de cachets d'ectasy, des armes, des véhicules ainsi que des vêtements et montres de luxe. 
Un individu a été placé en garde à vue pour avoir introduit et utilisé un fumigène dans l'enceinte du Stade Marcel Picot lors du match opposant l'ASNL à Caen (1-1).
Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle a présenté le bilan 2021 en matière de sécurité et de sécurité routière ainsi que les priorités d’action pour 2022. 
Meurthe-et-Moselle. Un homme faisant l’objet d’un mandat d’arrêt a été interpellé à Royan (Charente Maritime), il avait usurpé l’identité de son frère jumeau pour échapper au mandat de recherche lancé à son encontre dans le cadre d'un trafic de stupéfiants. 
FRAUDE. Un auto-entrepreneur installé à Maxéville, au sein de la métropole du Grand Nancy, est soupçonné « d’avoir perçu indument la somme de 22 200 euros par le Fonds de Solidarité des entreprises ». Il sera jugé fin janvier 2022. 
Société. Les 34e assises nationales de l’Aide aux Victimes co-organisées par la fédération France Victimes et l’association France Victimes 54 se déroulent ces 4 et 5 novembre au Centre de congrès Prouvé, à Nancy, sur le thème : « De l’aide à la protection des victimes ». Nos questions à Jérôme Moreau, vice-président et porte-parole de la fédération France Victimes. 

​Les policiers de la brigade de la Sureté Urbaine du commissariat de police de Lunéville, la Sureté Départementale 54 et le Groupe interministériel de recherches (Gir) ont mené une vaste opération pour démanteler un réseau de trafic de stupéfiants qui rayonnait à Lunéville dans le quartier de Niederbronn. Seize personnes, toutes soupçonnées de revente de produits illicites, ont été interpellées. 
Faits divers. Au terme de plusieurs mois d’enquête, les policiers de la sûreté départementale ont mis fin à un trafic de stupéfiants qui irriguait la rue Saint Nicolas à Nancy. Les cinq principaux mis en cause ont été interpellés, plus d'une trentaine de kilogrammes de cannabis a été saisie.
JUSTICE. Le parquet fait appel de la condamnation du 30 juillet 2021 prononcée à l’encontre d’un homme qui avait dégradé volontairement la vitrine d’une pharmacie à l’occasion d’une manifestation anti-vaccin et anti-passe sanitaire.
À l’appel du barreau de Nancy et des organisations syndicales de magistrats et de fonctionnaires, le tribunal judiciaire de Nancy participe ce mardi 29 juin à la journée « Justice portes ouvertes ».
Page 1 sur 7

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim