novembre 28, 2022

Nancy : un policier riposte en faisant feu après un refus d'obtempérer

photo d'illustration - DR photo d'illustration - DR
FAITS DIVERS. Un individu au volant d'une voiture volée a refusé de se soumettre dans la nuit de vendredi à samedi à Nancy à un contrôle puis a foncé sur un fonctionnaire de police

La scène s'est déroulée dans la soirée du vendredi 30 septembre vers 23h. Ce soir-là, la police était informée d'un vol d'une voiture. Le véhicule était repéré sur le secteur de la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Nancy. D'après le déroulé des faits, trois policiers d'un équipage se sont alors portés à la hauteur du conducteur alors qu'il était arrêté un feu. Mais, à la vue des policiers, le suspect aurait réagi en faisant une marche arrière. Une manoeuvre interrompue "en raison d'un véhicule circulant normalement sur sa voie de circulation et arrivant derrière lui". Les trois policiers se sont alors à nouveau approchés du conducteur, mais le mis en cause a alors subitement braqué "vers sa gauche pour reprendre le flux de la circulation et le policier qui se trouvait ainsi devant le véhicule, faisait un pas de côté pour éviter le véhicule et faisait usage de son arme de service", nous a indiqué ce dimanche François Pérain, Procureur de la République de Nancy.

Par chance, ni le policier, ni le conducteur n'était blessé. Cependant, le policier se voyait octroyer une ITT d'un jour en raison du choc psychologique subi. II s'en suivait une nouvelle course poursuite et le conducteur finissait par s'arrêter. Le conducteur a été interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Nancy. Après avoir décliné une fausse identité, il finissait par donner son véritable identité.

Le mis en cause évadé du centre de semi-liberté de Maxéville, était positif aux stupéfiants

Le mis en cause a été déclaré en état d'évasion, par passage en dessous du grillage de la promenade, du centre de semi-liberté de Nancy-Maxéville depuis le 28 septembre 2022. Il exécutait une peine d'un an d'emprisonnement prononcée le 5 janvier 2022 pour un cambriolage et une conduite sans permis et une autre peine de 4 mois d'emprisonnement pour vol et conduite sans permis prononcée le 18 octobre 2021. En outre, il conduisait sans permis de conduite et sous l'emprise de stupéfiants, souligne le magistrat.

Ce dimanche, l'individu, né en 1993, doit être présenté devant un juge dans le cadre d'une CRPC-déferrement pour évasion puis devant un juge d'instruction pour des faits de "violences volontaires avec arme sur une personne dépositaire de l'autorité publique ayant entrainé une ITT inférieure à 8 jours, refus d'obtempérer, conduite sans permis et conduite sous l'emprise de stupéfiants". Le parquet de Nancy a décidé de saisir le juge d'instruction de "tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Des investigations se poursuivent quant à l'implication du mis en cause sur plusieurs vols qu'il aurait commis pendant son évasion, nous a indiqué François Pérain. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim