août 14, 2022

Nancy : Fragilisée par les fourmis charpentières, la porte de la Citadelle à Nancy mise en sécurité

Fourmis charpentières - photo logisquebec Fourmis charpentières - photo logisquebec
Depuis le 28 juillet 2022, il n’est plus possible de circuler sous la Porte de la Citadelle, pour l’ensemble des usagers, quel que soit le mode de déplacement. La conséquence d'une présence indésirable de fourmis charpentières, connues pour creuser leur nid dans le bois, fragilisant fortement l'édifice. 

La porte de la citadelle infestée par les fourmis ! C'est une récente étude de diagnostic de la Porte de la Citadelle à Nancy, effectuée par un architecte du patrimoine qui a mis en évidence "des problèmes de structure en au moins trois points de la charpente du bâtiment", annonce la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué. "Ces trois points, colonisés par des fourmis charpentières, montrent un état de déliquescence présentant un danger pour l’armature du bâtiment".

Aussi, des travaux de charpenterie, destinés à remplacer les pièces endommagées, vont être engagés dans les meilleurs délais, pilotés par les services de l’État compétents en matière de monuments historiques. Néanmoins, et dans l’attente de l’intervention des entreprises retenues, la mise en sécurité des usagers a nécessité la prise d’un arrêté municipal, de la part de la Ville de Nancy, visant à interdire toute circulation sous le monument endommagé. A cet égard, et depuis le 28 juillet 2022, il n’est plus possible de circuler sous la Porte de la Citadelle, pour l’ensemble des usagers, quel que soit le mode de déplacement. Une déviation a par ailleurs été mise en place, avec une signalétique adaptée sur site.

"Ces dispositions seront conservées jusqu’à la mise en sécurité de la Porte de la Citadelle, qui devrait s’opérer dans les meilleurs délais", ajoutent les services de la préfecture.

Lorraine nord

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim