juillet 07, 2022

Ukraine : la Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy poursuivent leur mobilisation

Le drapeau Ukrainien sur Stanislas / ici-c-nancy.fr Le drapeau Ukrainien sur Stanislas / ici-c-nancy.fr
La Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy poursuivent leur mobilisation afin de venir en aide aux victimes de la guerre en Ukraine et aux personnes qui la fuient. Les collectivités ont annoncé le versement d'un soutien exceptionnel en faveur de l'Ukraine. 


Face au drame humain qui se joue actuellement aux frontières de l'Union européenne, la Ville de Nancy, fidèle à ses valeurs humanistes et aux liens forts qui l'unissent à l'Ukraine, a lancé plusieurs actions pour venir en aide au peuple ukrainien et participer à l'effort humanitaire qui s'est très rapidement mis en place. Ainsi, elle a voté à l'unanimité en conseil municipal le lundi 4 avril un soutien exceptionnel en faveur de l'Ukraine. Une aide fixée à 50 000 € pour la Ville de Lublin, ville polonaise jumelée à Nancy, pour appuyer son action. Lublin accueille actuellement plus de 50 000 réfugiés ukrainiens.

En lien avec la ville, deux cars ont été affrétés mercredi 16 mars dernier, en partenariat avec Keolis, pour permettre l'accueil de réfugiés ukrainiens à Nancy. Cette opération a été rendue possible grâce à une coordination exemplaire entre les deux villes jumelées, l'ambassade de France à Varsovie, le consulat de Pologne à Nancy et la mobilisation des agents de la Ville de Nancy, de la Métropole du Grand Nancy, du CCAS de la Ville de Nancy, du CHRU, de la CPTS, de la protection civile, de la préfecture de Meurthe et Moselle, de la Banque alimentaire et des nombreux bénévoles associés. Et, d'autre part de 2 000 € qui seront attribués à FIRE (French International Rescue Experts). Cette association grand nancéienne est composée de pompiers humanitaires. Elle a rapidement mobilisé une équipe pour acheminer les dons des Nancéiens et du matériel médical à Chelm, ville polonaise située à quelques kilomètres de l'Ukraine.

Tricot Couture Services, association d'insertion professionnelle, a manifesté son soutien au peuple ukrainien en réalisant le drapeau ukrainien qui recouvre les épaules de la statue de Stanislas. Elle n'a pas souhaité être rémunérée pour son service, mais a préféré que la valorisation financière du travail effectué, 180 €, soit reversée à la Croix Rouge en faveur de l'Ukraine. 

En lien avec la Métropole du Grand Nancy, les associations et les acteurs du territoire, la Ville de Nancy s'est rapidement mobilisée au lendemain du 24 février pour déployer une série d'actions. D'abord en ouvrant un centre de collecte de produits de première nécessité et de matériel de santé et en mettant en place un numéro d'appel dédié pour recenser toutes les propositions des habitants. Par le biais de son Centre Communal d'Action Sociale, la municipalité participe aujourd'hui à l'accueil des réfugiés Ukrainiens à Nancy. Deux agents de la Ville sont chaque jour à la Préfecture pour prendre en charge les enfants des familles qui viennent assurer leur formalité administrative. La municipalité précise que ces agents du CCAS assurent dans le Bureau d’accueil de la Préfecture, les démarches indispensables aux arrivants pour l’activation de leurs droits et un soutien matériel par la distribution de kits alimentaire, d’hygiène et de vêtements. Parallèlement, un espace permanent de mise à disposition de vêtements a été installé en partenariat avec le Rotary Club de Nancy et les épiceries sociales sont ouvertes aux déplacés Ukrainiens, logés sur la commune. Le CCAS a par ailleurs mis à disposition cinq appartements meublés en résidences autonomie. Enfin, comme il avait déjà été annoncé, les enfants sont accueillis gratuitement dans les structures municipales, activités périscolaires et crèches. La gratuité du stationnement sur la voirie est accordée aux réfugiés Ukrainiens arrivés sur le sol français avec leur propre véhicule. 

Tout comme la ville de Nancy, la Métropole du Grand Nancy  et les autres communes membres déjà mobilisées pour contribuer, aux côtés de l'Etat, à l'accueil des réfugiés ukrainiens sur le territoire métropolitain, a fait le choix d'une participation financière à hauteur de 50 000 euros. Elle a voté le jeudi 31 mars en conseil métropolitain : une subvention exceptionnelle de 35 000 € à Cités Unies France, tête de réseau des collectivités territoriales françaises engagées dans l'action internationale. Ce fonds de coopération décentralisée a pour vocation première de venir en aide aux personnes  réfugiées et de pourvoir à leurs besoins en renforçant les capacités des collectivités locales des pays frontaliers de l'Ukraine, en première ligne dans l'accueil des réfugiés.

Mais également, une aide de 15 000 € à la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle pour la coordination, la préparation et l'acheminement des dons des Grands Nancéiens vers  les pays limitrophes du conflit au bénéfice des populations victimes de la guerre. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim