juillet 07, 2022

Vidéo. Guerre en Ukraine : 55 réfugiés sont arrivés à Nancy ce mercredi

Alors que deux bus ont été affrétés vers la Pologne en début de matinée avec du matériel, un autre bus a fait étape, quelques heures plus tard, ce mercredi matin à Nancy.  Une cinquantaine de réfugiés dont la quasi totalité de femmes et d'enfants ont été accueillis par les services de la ville en coordination avec la Préfecture de Meurthe-et-Moselle.

En vidéo. 55 réfugiés ukrainiens font étape ce mercredi 16 mars à Nancy

Ils viennent de Kharkiv, de Kiev et d'autres communes d'Ukraine et ont rejoint ces derniers jours la Pologne, prêts à tout quitter, pour s'engouffrer dans un bus pour rejoindre la France sans connaître leur destination refuge exacte. C'est finalement l'Ambassade de France qui a confirmé, une heure seulement avant leur arrivée, la venue des réfugiés à Nancy.

Harassés par un éprouvant voyage, 55 réfugiés sont arrivés dans la cité ducale ce mercredi 16 mars 2022. Après l'angoisse, le soulagement. Parmi eux, essentiellement des femmes et des enfants dont le plus jeune un bébé de deux mois, ont été accueillis dès 11h30 par les services de la ville de Nancy et de la Métropole dans la salle Chepfer de l'Hôtel de ville. Dans ce contexte, Alice, une jeune femme d'origine Ukrainienne domiciliée à proximité de Baccarat est venue ce mercredi à Nancy dans la perspective de ramener trois de ses compatriotes, des proches avec qui elle était en lien constant. Des retrouvailles marquées par l'émotion et teintées d'espoir. « Nous sommes soulagés. Ils ont mis six jours à rejoindre la frontière alors qu'en temps normal c'est onze heures. Une bonne douche et un bon repas les attendent  », s'est réjouie leur bienfaitrice. 

Pour les autres passagers du Flixbus en provenance de Pologne, du café, des collations autour de tables rondes et l'accès à un chek-up médical en coordination avec le SAMU 54 les attendaient dans l'immédiat. A cette occasion plusieurs traducteurs avaient été conviés et des formulaires traduits dans plusieurs langues mis à leur disposition afin de dépasser la barrière de la langue. Ils poursuivront leur accueil au sein des services de la préfecture où un guichet unique est déployé. 

« Une organisation est en place et une solution d'hébergement est prévue pour toutes ces personnes dès ce soir », a confirmé Julien Le Goff, secrétaire général de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, sous-préfet de l’arrondissement de Nancy. 

D'autres réfugiés ukrainiens doivent arriver ces prochains jours à Nancy. 

 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim