Imprimer cette page

Vidéo. Brasserie Hoppy Road : une affaire qui mousse à Maxéville

By CG / CS février 19, 2021 8085
Hoppy Road Hoppy Road
Près de Nancy, Hoppy Road brasse et commercialise ses bières "craft". Une aventure collective qui ne connait pas la crise... 

>> En vidéo. Reportage à Hoppy Road

Dans la zone industrielle de Maxéville, la brasserie Hoppy Road n’a rien perdu de son dynamisme. Malgré la crise sanitaire dont les conséquences ont aussi frappé de plein fouet le secteur des brasseries en France, Hoppy Road s'est maintenue en mouvement. Aux manettes de cette entreprise, Julien Pécheur, Lucas Del Biondo et Charles Sanner, trois trentenaires unis par une passion commune, celle d’un produit vivant et universel qui a su traverser millénaires et frontières, la bière. Ensemble et à la suite d’une reconversion professionnelle, les entrepreneurs se sont lancés dans l’aventure en 2016 avant que le projet ne prenne forme au cours du printemps-été 2017 avec la création de leur structure de production en bord de Meurthe. Depuis, Adrien Delaunay, un quatrième collaborateur les a rejoints. 

La clé du succès  ? Une créativité débordante et des inspirations multiples issues notamment des contrées anglo-saxonnes et d'outre-atlantique. On y brasse des bières « craft » autrement dit des bières artisanales. Des élaborations nouvelles ou traditionnelles à base de produits naturels sans conservateur ni produit chimique et permises grâce à la bonne valorisation du houblon et des malts. Avec à l'arrivée une palette de saveurs surprenantes. Une joyeuse alchimie qui a d’ailleurs été récompensée il y a quelques mois lorsque la brasserie Hoppy Road a été désignée « Meilleure brasserie artisanale française 2020 » par Quaff Magazine, un web-magazine consacré à l’univers de la Bière craft et du Cocktail.

La qualité, le goût et des fûts de bois comme les grands crus...

Et l’inspiration ne manque pas. Le groupe mise avant tout sur la nouveauté avec deux ou trois nouvelles bières lancées chaque mois et des formats en « one shot », des bières expérimentales et éphémères qui ne seront brassées qu’une seule fois. Toutes portent des noms qui nous font voyager, citons la Flamingo, une berliner weisser aux délicates notes d’hibiscus, la Hiking Imperial Stout, un Imperial Stout généreux agrémenté de fèves de cacao, de noisettes et d’amandes en passant par une love Potion aux notes d’agrumes, framboise et vanille aux nuances. Des bières originales et singulières qui plaisent aux connaisseurs, mais aussi au grand public et s'inscrivent loin des standards qu’offrent les bières industrielles.

À l’extrémité de la salle de brassage et des cuves de fermentation en inox, un autre espace attire l’attention, des fûts de bois destinés à bonifier la boisson houblonnée et lui permettre d’accentuer son caractère, sa complexité et sa gamme aromatique. Des cuvées expérimentales dans des contenants qui ont jadis abrité d’autres alcools : des vins ou des spiritueux (Bourbon, Rhum, Grappa..). Une autre façon de consommer la bière qui attire son public et un procédé que la jeune brasserie affectionne. 

De nouveaux projets 

Malgré la fermeture des bistrots, restaurants, les annulations de festivals et salons, les dynamiques entrepreneurs ont gardé le cap et ont su s’adapter à la crise sanitaire sans pour autant réduire la voilure de leur outil de production. Plusieurs moyens ont été mis en œuvre, la limitation des stocks tant que possible sur le site ou encore en revoyant les formats de vente des bières. Si les volumes de production n’ont pas changé — autour de 1500 / 2000 hectolitres de bière fabriquée par an —, le conditionnement, lui, a dû évoluer. Moins de fûts de bière pression produits en raison de la fermeture des bars, mais des conditionnements axés sur les bouteilles de 33cl et des canettes et en 44cl. En outre, ils ont misé sur l’ouverture d’une boutique ouverte aux particuliers. 

Et l’avenir ? À priori pétillant.  « On est déjà un peu à l’étroit », considèrent Charles et Julien qui sont déjà dans le sillon d'un nouveau projet ambitieux, celui de s’étendre afin d’accroitre leur production et diversifier leurs produits. L'entrepôt qu'ils convoitent existe déjà et il est situé à quelques mètres de leur structure de production. Tous les voyants sont au vert et l'univers brassicole de Hoppy Road au beau fixe.

Brasserie Hoppy Road : 25 Avenue de la Meurthe, 54320 Maxéville / https://www.facebook.com/HoppyRoad/ - Hoppy Road est à retrouver dans les bars spécialisés, restaurants caves à bière, épiceries fines, concepts shop à l'exception des GMS. 

Éléments similaires (par tag)