Imprimer cette page

Vidéo. Nancy : les mesures prises pour une rentrée "la plus normale possible"

 Mathieu Klein, Maire de Nancy, et Véronique Billot, Adjointe déléguée à l'enfance et à l'éducation ont présenté les modalités de cette rentrée à l'école élémentaire Alfred Mézières / ICN.fr Mathieu Klein, Maire de Nancy, et Véronique Billot, Adjointe déléguée à l'enfance et à l'éducation ont présenté les modalités de cette rentrée à l'école élémentaire Alfred Mézières / ICN.fr
Vidéo. Mardi prochain, 6 300 élèves retourneront sur les bancs des 44 écoles publiques de Nancy. Une rentrée scolaire totalement inédite dans le contexte de la crise Covid-19 qui a conduit les équipes à se préparer et à renforcer le protocole sanitaire. 

Nettoyer, balayer, astiquer... J-6 avant la rentrée scolaire et après avoir mené différents chantiers cet été dans une quinzaine d’écoles de Nancy, l'heure est encore aux derniers préparatifs pour les agents municipaux qui restent sur le pont. Mardi 1er septembre, ils seront 6300 élèves à retourner sur les bancs de l’école à Nancy. En plein rebond de l’épidémie de coronavirus et malgré les contraintes sanitaires imposées, la municipalité a voulu préparer une rentrée scolaire « la plus naturelle et la plus normale possible » sous le signe de l’apaisement et de la bienveillance pour le corps enseignant, les élèves et leurs familles.

Pour cette rentrée si particulière, c’est notamment le nettoyage des locaux scolaires qui a été renforcé. Salles de classe, jeux, matériels et peluches font actuellement l’objet d’un grand ménage. Une vaste campagne de nettoyage avec la contribution de 170 agents communaux qui s’achèvera à la fin de cette semaine. 

La continuité pédagogique même en cas de reprise de l'épidémie

Par ailleurs, la municipalité a acquis et livré dans les écoles publiques divers produits sanitaires à savoir du gel hydroalcoolique, des produits désinfectants virucides, des gants à usage unique, des masques pour le personnel des écoles et donner des consignes précises aux agents pour mettre en œuvre le protocole sanitaire. Un protocole qui prévoit un nettoyage des sanitaires et des points de contact trois fois par jour (portes, tables, sols...) et en accueil périscolaire une prise de température des enfants et un lavage des mains à l’arrivée et à la sortie et « autant que besoin entre chaque activité ». 

À cette fin, la ville de Nancy a consacré cette année plus de 254 000 € pour l’achat de fournitures scolaires et les livres scolaires dont une première commande de 100 tablettes tactiles qui pourront être mises à disposition des familles dans le cas où certains élèves pourraient être confinés. Du matériel numérique qui s’ajoute au déploiement des espaces numériques de travail (ENT) y compris en classe de maternelles pour assurer coûte que coûte la continuité pédagogique en cas de reprise de la crise sanitaire qui ne permettrait pas aux enseignants d’accueillir tous leurs élèves.

« Nous sommes prêts à faire face à toute éventualité pour accueillir les enfants. Si demain, il devait y avoir des groupes plus réduits d’élèves dans les classes, si l’enseignement à distance devait redevenir une nécessité, la ville de Nancy tant du point de vue des espaces disponibles, du personnel à mobiliser que des équipements à fournir, est naturellement prête à faire face à toutes les situations » a déclaré Mathieu Klein, Maire de Nancy. 

 

Éléments similaires (par tag)