août 08, 2020

Vidéo. Nancy : les soignants dans la rue pour réclamer "des moyens" et des revalorisations

Les soignants mobilisés ce mardi 16 juin 2020 dans les rues de Nancy / photo ICN.fr Les soignants mobilisés ce mardi 16 juin 2020 dans les rues de Nancy / photo ICN.fr
[ SOCIAL ]. En plein Ségur de la santé, vaste consultation lancée le 25 mai qui doit aboutir à une réforme de l'hôpital public, les soignants se mobilisent pour réclamer davantage de moyens. Ils étaient plus d'un millier de blouses blanches à se rassembler devant les locaux de l'ARS puis à déambuler dans les rues de Nancy. 

>>> EN VIDÉO. Les images de la mobilisation des soignants à Nancy et prise de parole de Anthony Catania, secrétaire Force Ouvrière - CPN


Ils ne veulent pas de médailles, mais « des actes forts ». Un millier, selon les chiffres de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, d’aides-soignants, infirmiers, médecins et professions médicales se sont rassemblés mardi 16 juin devant les locaux de l’ARS Grand Est après une première mobilisation ce matin devant les locaux du Centre Psychothérapique de Nancy-Laxou. Les soignants réclament une revalorisation des salaires, des moyens humains ou encore l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits.

« Aujourd’hui il faut passer à la caisse », « l’hôpital public demande à être sauvé », s’exclame Anthony Catania, secrétaire FO - CPN. Et d’égrener à l’appui, les revendications pour tous celles et ceux qui travaillent à l’hôpital comme « des moyens humains » pour les services de soins, « des moyens techniques, logistiques », « de l’argent et des revalorisations de salaires, car le point d’indice a été gelé depuis dix ans..»

À Nancy, le rassemblement déclaré et autorisé par la préfecture de Meurthe-et-Moselle était prévu à partir de 14 h, au départ du 3 boulevard Joffre devant le siège de l’ARS. Ils étaient nombreux à s’être équipés de pancartes sur lesquelles on pouvait lire de nombreuses inscriptions telles que :  « Je n’ai pas eu le Covid, mais vous m’avez transmis la rage », « Nos salaires font pleurer , il faut les augmenter »...

Sur un barrage, des policiers applaudissent les soignants en signe de solidarité

Le cortège parti aux alentours de 14 h 20 a cheminé rue Saint Jean. Les manifestants se sont ensuite rendu rue des Dominicains où ils ont fait face à un barrage de policiers. Un face à face sans heurt où les blouses blanches ont alors invité les fonctionnaires à les rejoindre en clamant la « police avec nous ». Une invitation suivie par plusieurs policiers qui se sont joints pendant près d’une minute aux applaudissements. Un symbole fort et un geste en signe de solidarité, salué par les manifestants.

Pourtant, refusant de quitter les lieux et en espérant rejoindre la place Stanislas, les blouses blanches ont alors bloqué plusieurs dizaines de minutes la rue des Dominicains avant de poursuivre la marche dans le centre-ville de Nancy.

À Nancy, la manifestation s'est dispersée dans le calme en milieu d'après-midi.

En France, à l'appel de plusieurs syndicats et collectifs de soignants, plus de 220 rassemblements ont eu lieu aujourd'hui dans le cadre de cette journée d'action nationale. 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties