septembre 27, 2020

Laurent Hénart souhaite l'ouverture d'un casino à Nancy

photo ICN.fr photo ICN.fr
Laurent Hénart a défendu le projet Nancy Thermal et souhaite l’ouverture d’un casino dans la cité ducale. 

À l'issue de la visite du chantier de Nancy Thermal organisée par la Métropole du Grand Nancy, Laurent Hénart a réuni la presse au parc Sainte-Marie pour dire tout le bien qu’il pensait de ce projet. Le maire de Nancy s’est déclaré « attaché à ce grand projet prioritaire » avant de profiter de l’occasion pour selon lui pointer « les ambiguïtés du projet socialiste avec une tête de liste favorable au projet et dans la même équipe un opposant farouche en la personne de Frédéric Maguin qui a déposé plusieurs recours contre Nancy Thermal. » Présent à ce point presse, Eric Pensalfini, maire de Saint Max, Vice-président du Grand Nancy et président LR de Meurthe-et-Moselle s’est déclaré lui inquiet « de la gauche plurielle et de l’association socialiste et front de gauche » dans la liste de Mathieu Klein. Laurent Hénart a insisté sur l’importance  « des investissements de plus d’un milliard d’euros prévus sur le Grand Nancy » avec l’hôpital de Nancy-Brabois, le tram, la cité judiciaire dont « la voie de la Meurthe est une condition de l’Etat à sa réalisation », la cité administrative ou encore le Palais des Ducs de Lorraine. L’actuel maire de Nancy visant une nouvelle fois « les ambiguïtés » de son adversaire, a souligné que la mise à l’arrêt d’un de ces projets « coûterait de l’argent aux collectivités et reviendrait à un mandat blanc, car il faut du temps avant qu’ils se concrétisent, en attendant les autres vont avancer » avant d’ajouter solennellement « on joue l’emploi des gens et le rayonnement de la Métropole. »

Laurent Hénart voit en Nancy Thermal  « l’occasion d’offrir aux habitants des piscines de qualité et des jeux de plein air, bassin à bulles, jet hydro-massant “ mais aussi ” une portée économique importante avec plusieurs milliers d’emplois à la clé et d’autres projets liès à Nancy Thermal comme l’extension de certains hôtels. » Le maire sortant a tenu à souligner également la création de l’institut du thermalisme « avec la possibilité de développer des activités de recherches » avec l’université de Lorraine. Marie-Catherine Tallot, conseillère métropolitaine déléguée au projet « Grand Nancy Thermal » s’est chargée de présenter les tarifs « et de rétablir la vérité, 6 euros pour l’accès aux bassins et aux aires de jeux extérieures, hors abonnement et réduction » alors que l’accès au centre de soin est fixé à 16 euros les deux heures. Des tarifs « abordables rendus possibles grâce aux subventions de la Métropole » a ajouté Eric Pensalfini. 

Un casino sur Nancy Grand Cœur ?

Laurent Hénart a également annoncé son souhait de voir naître un casino dans la cité ducale « mais pas sur le site de Nancy-Thermal, pourquoi pas sur Nancy Grand Cœur ? » a suggéré le maire de Nancy qui entend profiter « du plan de relance du gouvernement pour autoriser l’ouverture d’un casino à Nancy » la réglementation actuelle ne permettant pas l’ouverture d’un tel établissement dans la cité ducale. Une autorisation qui serait logique selon Laurent Hénart qui constate que « notre territoire est la seule ville thermale qui n’a pas de casino. » Un établissement qui apporterait selon le maire de Nancy de nombreux bénéfices dont « une taxe supplémentaire pour les collectivités sans oublier leur obligation de verser une partie de leur bénéfice à des actions culturelles. » Un outil de développement touristique non lié au thermalisme "Lyon, Bordeaux, Lille ont un casino mais pas de centre thermal. »

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30