avril 04, 2020

Florange : le projet Ulcos enterré

La Commission européenne a annoncé ce jeudi que le groupe ArcelorMittal a retiré le projet Ulcos pour le captage et le stockage du CO2 à Florange "à cause de difficultés techniques".arcelormittal

Trop compliqué, trop coûteux, le groupe ArcelorMittal a retiré le projet Ulcos pour le captage et le stockage du CO2 à Florange "à cause de difficultés techniques" a annoncé la Commission européenne ce jeudi.

Ulcos, projet pilote de captage et de stockage du CO2 porté par un consortium de 48 entreprises de l'UE, devait être mis en oeuvre sur les hauts-fourneaux d'ArcelorMittal à Florange, dont le groupe sidérurgique prévoit l'arrêt définitif. Ulcos était en tête de liste des projets pouvant bénéficier de co-financements du budget de l'Union européenne (UE) après le retrait des projets présentés par les Britanniques. Le dossier devait être examiné le 13 décembre par les représentants des Etats membres au sein du comité "changement climatique" et la décision finale de la Commission européenne devait intervenir une semaine après, autour du 20 décembre, selon les informations obtenues par l'AFP auprès de sources proches du dossier.

Le principe du programme NER300 est de monétariser 300 millions de tonnes de quotas de CO2 prélevés sur une réserve destinée aux nouvelles entreprises dans le système d'échange de quotas instaurés par l'UE pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Le programme NER300 co-finance les projets pour 50% de leur coût, le reste étant assuré par les investisseurs privés ou les Etats.

Depuis le début, les syndicats se montraient sceptiques sur les chances de réalisation de ce projet Ulcos qui s'évaluait à 650 millions d'euros lorsque Arcelor Mittal proposait seulemnt 53 M€ d'investissements stratégiques programmés sur les cinq ans à venir...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV