avril 05, 2020

Nancy : la CRS autoroutière dotée d’un radar mobile dernière génération

Après la dotation l’été dernier d’un Citroën Berlingo avec radar embarqué aux gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de Meurthe-et-Moselle, c’est au tour des policiers du détachement autoroutier Alsace Lorraine de la CRS 39 de bénéficier du même dispositif. Le système est opérationnel depuis une semaine.

VoitureRadar-Nancy1

Depuis une semaine, les policiers du détachement autoroutier de Champigneulles de la CRS 39 ont eu l'occasion d'apprivoiser un nouvel outil, le même que leurs confrères gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) à savoir un véhicule banalisé doté d’un radar embarqué. La différence réside à un détail, il ne s’agit pas d’un berlingo Citroen, mais d’une berline 308 Peugeot, 5 portes à la couleur bleu sombre se fondant avec aisance dans la circulation.  Son efficacité réside par la discrétion de son radar caché sous la plaque d’immatriculation avant, il est ensuite relié à une tablette numérique ainsi qu’à un boîtier électronique dans le coffre. En cas de dépassement de vitesse, un flash infrarouge est émis et enregistre cinq images du véhicule diffusées automatiquement sur la tablette numérique. En fin de journée, les photos sont ensuite téléchargées et transmises au Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières (CACIR) de Rennes. Quelques jours plus tard, l’automobiliste reçoit un courrier avec les détails et le montant de l’infraction.

radar-nancy

Bientôt une troisième voiture à radar embarqué en Meurthe-et-Moselle

Équipés de ce nouvel outil embarqué, les policiers en uniforme du détachement autoroutier de la CRS 39 sillonnent les autoroutes. Très discret, le dispositif est d’une efficacité indéniable, mais ne concerne que les excès de grande vitesse avec une marge technique qui excèdent 10 km/h en dessous de 100 km/h (et 10 % au-dessus de 100 km/h), précise le capitaine Charles Barion du PC autoroutier de Champigneulles. Ainsi, seront flashés les véhicules roulant à partir de 146 km/h sur autoroute, 124 km/h sur une voie express, 102 km/h sur une route nationale ou départementale ou 61 km/h en agglomération. Selon, la police, en une semaine d’utilisation de ce radar nouvelle génération, plus d’une centaine d’excès de vitesse ont été sanctionnés. 

Chiffres à l’appui, Michel Prosic, directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle a rappelé que la vitesse au volant reste en 2014 le principal facteur d’accident évoquant sur la route un certain relâchement des automobilistes (vitesse, non-port de l’équipement de sécurité). Les radars d’Équipement de Terrain Mobile (ETM) ont une vocation simple a-t-il ajouté au cours d’un point presse tenu ce vendredi à Champigneulles :  « il existe des limites de vitesse et il faut comprendre que ces limites sont faites pour se protéger, protéger les autres et que dans ce cadre-là à tout moment, si on ne respecte pas la vitesse normale on risque potentiellement d’être sanctionné. »

La préfecture de Meurthe-et-Moselle a annoncé ce vendredi, l’arrivée d’une troisième voiture radar en ce mois d'avril en Meurthe-et-Moselle, la même que celle du PC autoroute de Champigneulles et qui sera destinée à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Ces trois voitures radar devraient permettre selon la prefecture de Meurthe-et-Moselle, un maillage plus fort des routes du département, des autoroutes, du réseau secondaire et du réseau d’agglomération. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV