février 24, 2020

Sécurité routière : les bons chiffres de l'accidentologie en Meurthe-et-Moselle

NANCY. Le préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël Bartolt  a annoncé ce jeudi une baisse générale de l'accidentologie en Meurthe-et-Moselle. En 2012, 12 vies ont ainsi été sauvées sur les routes du département.

autorouteb
Raphael Bartolt, Prefet de Meurthe-et-Moselle a présenté à Nancy, le bilan de la sécurité routière 2012. Crédit photo ici-c-nancy.fr

Radars de vitesse, radars aux feux rouges, radars tronçons, depuis des années l'État cherche à faire baisser le nombre de morts sur les routes. Force est de constater que toutes ces mesures ont porté leurs fruits, en 2012 le nombre de tués sur les routes a baissé de 8 % alors que le nombre de blessés corporels a baissé de 6,9 %. La Meurthe-et-Moselle ne fait pas exception lors d'un point presse organisé jeudi en fin de matinée, c'est avec fierté que le préfet Raphael Bartolt a dévoilé les chiffres de la sécurité routière pour l'année 2012. L'an dernier, 32 personnes sont décédées sur les routes du département soit 12 vies sauvées par rapport à 2011. Il s'agit d'une année historiquement basse jamais la Meurthe-et-Moselle n'avait atteint des chiffres aussi faibles, en une décennie le nombre de morts sur les routes a été divisé par 2,5 en Meurthe-et-Moselle. Selon le Préfet cette évolution est due a des changements dans les habitudes de conduites, dans la perception de la route et de la réglementation. À noter que 13 automobilistes sont décédés en 2012, alors qu'ils étaient 31 en 2011, autre catégorie gagnante, les conducteurs des deux roues motorisées dans lequel on recense 2 victimes au lieu de 9 en 2011. En revanche, tout n'est pas encore rose sur les routes de Meurthe-et-Moselle, les piétons ayant payé un lourd tribut en cette année 2012 avec pas moins de 14 personnes décédées alors qu'ils n'étaient que 2 en 2011. 

mortalite2012.pref54
En 10 ans, le nombre de décédés sur les routes de Meurthe-et-Moselle a été divisé par 2,5. Source Préfecture de Meurthe-et-Moselle

L'accidentologie des piétons en très forte hausse

Parmi ces victimes, 8 avaient plus de 65 ans . Selon les services de la préfecture, la plupart des accidents mortels impliquant les séniors ont eu lieu à l'automne et en hiver et le plus souvent la nuit tombée vers 18 heures. Cela pose le problème de la visibilité des piétons, et plus particulièrement des personnes âgées plus vulnérables face aux dangers de la route, un constat qui a amené la Préfecture de Meurthe-et-Moselle à rendre plus visibles les personnes âgées en réalisant des opérations de prévention à destinations des séniors en distribuant par exemple des parapluies ou des cabas fluorescents. 

Si le nombre de tués a baissé, le nombre de blessés est également en diminution, 611 accidents corporels ont été déplorés en Meurthe-et-Moselle en 2012 contre 712 en 2011, entraînant dans sa baisse le nombre de blessés passés de 906 en 2011 à 741 en 2012. La moitié des accidents de la circulation sont dus à une faute de comportement des usagers de la route. Ainsi, 56 % des accidents mortels en 2012 ont été causés par ces fautes de conduite. De leur côté, les infractions relevées par les forces de l'ordre restent stables ainsi que le nombre de suspensions de permis de conduire. Malgré cette stabilisation, les infractions sont essentiellement liées à la conduite et/ou de stupéfiant et aux conduites sans permis. 

Un quatorzième radar installé dans quelques jours dans le Grand Nancy

Si l'année 2012 est globalement satisfaisante, tous les acteurs de la sécurité routière vont poursuivre leurs efforts pour faire baisser l'accidentologie, pour ce faire un document général d'orientation (DGO) va être élaboré pour les 5 années à venir. Le DGO doit permettre de définir et d'afficher les axes prioritaires de la politique mis en oeuvre sur 5 enjeux principaux, les 2 roues motorisées, la vitesse, les jeunes, les addictions et les séniors. Par ailleurs, le volet préventif sera tout aussi présent que le volet répressif pour lutter contre l'insécurité routière et plus précisément les accidents liés aux conduites sous stupéfiants et alcool. D'autre part, les efforts vont se poursuivre pour lutter contre la vitesse sur la route avec une phase de modernisation et d'adaptation des quatorze radars fixes présents sur le département. Les radars pédagogiques vont voir leurs nombres doublés en 2013 passant de 3 à 7. Enfin, les dispositifs de contrôles des franchissements de feux rouges ont démontré leur efficacité en 2012 (baisse de 50 % des infractions en 2 ans). Un quatorzième radar sera installé "incessamment sous peu" dans le grand Nancy a annoncé Magali Daverton, directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle lors de la conférence de presse précisant qu'il s'agirait du dernier. Selon la préfecture, ces dispositifs amènent une conduite plus apaisée en ville.

Cette nouvelle année 2013 devrait débuter avec son lot de nouveautés, ainsi a déjà été mis en place un nouveau permis moto depuis le 19 janvier, alors que les usagers de 2 roues de cylindrées supérieures à 125 cm3 ne sont plus obligés de porter un équipement rétro-réfléchissant. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
6
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
26
29

Ici-c-Nancy TV