janvier 31, 2023

Liaison Frouard - Liverdun : l'aménagement d'une voie cyclable privilégié

photo d'illustration - DR photo d'illustration - DR
MEURTHE-ET-MOSELLE. Le projet de créer une liaison routière entre Frouard et Liverdun a été réévalué par le Département de Meurthe-et-Moselle au profit de l'aménagement d'une nouvelle voie cyclable.

En 2009, le projet d'une liaison routière reliant Frouard et Liverdun avait fait l'objet d'une déclaration d'utilité publique (DUP), avant d'être adopté par l'Assemblée départementale dans son schéma « Transports et déplacements à l'horizon 2030 ». Aujourd'hui, dans le contexte de l'indispensable transition écologique et en cohérence avec les orientations des collectivités concernées, le projet a été réévalué par le Département au profit de l'aménagement d'une voie cyclable. 

Ce projet, estimé à plus de 28 M€ en 2018, consistait en la création d'une nouvelle voie reliant les deux communes sur l'emprise de l'ancien canal et parallèle à la RD 90 existante.

Un projet réorienté dans une logique territoriale...

Le trafic routier en 2003 sur la RD 90 entre Frouard et Liverdun était mesuré à 9 188 véhicules par jour. En 2018, celui-ci était de 5 790 véhicules par jour, soit une baisse de 37 % sur 15 ans. « Au vu de la baisse du trafic routier, du développement de l'offre ferroviaire depuis la gare de Liverdun à destination de Nancy et de transports en commun entre Liverdun et Frouard comme des départs de plusieurs entreprises, nous avons fait le choix collégialement de revoir le projet », précise Audrey Bardot, vice-présidente aux infrastructures et aux mobilités. En outre, le projet de liaison prévoyait des expropriations qui, au-delà des compensations financières, représentaient un impact important pour la population dans le périmètre de la déclaration d'utilité publique.

... et en faveur de la transition écologique

« Compte tenu de l'urgence de la transition écologique, les projets d'aménagement favorisant des déplacements actifs et décarbonés sont aujourd'hui à privilégier », souligne Chaynesse Khirouni, présidente du Département.

Ce projet revisité entre pleinement dans la logique souhaitée par le territoire du Bassin de Pompey, qui se veut contributeur actif de la préservation de l'environnement, en favorisant notamment des modes de déplacements plus vertueux.

« Dans le cadre de son schéma directeur cyclable approuvé en mars 2022, la Communauté de Communes du Bassin de Pompey, en concertation notamment avec les communes de Frouard et Liverdun, a identifié cet axe comme une des priorités permettant à la fois les déplacements du quotidien comme ceux de loisirs », précise Laurent Trogrlic, président de la Communauté de Communes du Bassin de Pompey.

« Le Département se tient à disposition des communes et de l'intercommunalité pour les accompagner dans leur projet d'aménagement cyclable, à la fois en termes d'ingénierie et de soutien financier, comme le prévoit notre Plan Vélo », complète la présidente du Département.

En outre, « conscient des difficultés et de la dangerosité du franchissement du pont de la RD90 à Liverdun pour les habitants, piétons comme cyclistes, le Département réalisera une passerelle pour permettre la traversée de la Moselle en toute sécurité. Ces travaux seront réalisés en lien étroit avec le projet cyclable porté par l'intercommunalité », indique Audrey Bardot.

Enfin, des études seront lancées prochainement sur le pont canal de Frouard au titre de la politique départementale en matière d'ouvrages d'art.

Une décision réfléchie et concertée

« Le choix de réinterroger le projet de liaison routière entre Frouard et Liverdun au profit d'une voie cyclable a été fait de manière concertée entre la Communauté de Communes du Bassin de Pompey, les communes de Frouard et de Liverdun et le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle », précise Pascal Bartosik, maire de Frouard, pour qui « l'opportunité de reconfigurer la ville en faisant exister la possibilité de la traverser intégralement en mode doux et dans un écrin renaturé est un projet d'avenir ».

« Ce choix se fonde tant sur des arguments de contexte (évolution du trafic, expropriations, etc.) que sur l'impératif de transition écologique qui s'inscrit ici dans nos réflexions par le développement des mobilités douces permettant de relier les différents quartiers de notre ville », ajoute Sébastien Dosé, maire de Liverdun.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
3
10
17
24