février 06, 2023

Meurthe-et-Moselle : 62 suspensions provisoires immédiates du permis de conduire

L'A31 - photo d'archives crédit ici-c-nancy.fr L'A31 - photo d'archives crédit ici-c-nancy.fr
Nancy et région. Entre le 17 et le 23 octobre 2022, 62 procédures administratives de suspensions immédiates de permis de conduire ont été prononcées par arrêté préfectoral sur les arrondissements de Nancy, Toul, Lunéville et Briey. Premier facteur d'infractions au volant sur le département : la conduite sous stupéfiants.

Selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle, 64 infractions graves au Code de la route ont été relevées dans le département entre le 17 et le 23 octobre 2022 avec pour conséquence la suspension de 62 permis de conduire.

Sur ces infractions, la majorité a concerné la conduite sous stupéfiants avec 27 infractions relevées. Le second motif des suspensions de permis concerne les excès de vitesse des conducteurs, à ce titre, 19 infractions ont été relevées (différentiel le plus élevé 182 km/h constaté au lieu de 110 km/h). Ces indicateurs sont suivis de l'alcoolémie avec 16 infractions (pour un taux maximum d'alcoolémie constaté de 1,16 g/l de sang), d'une infraction liée au téléphone au volant et enfin d'un refus d'obtempérer. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
14
21
28