mai 16, 2022

Nancy : les enseignants du primaire et du secondaire appelés à la grève ce jeudi 13 janvier

Plusieurs syndicats ont lancé un appel à la grève dans le primaire et le secondaire pour la journée du jeudi 13 janvier. Un rassemblement est prévu à Nancy pour réclamer davantage de moyens face une crise sanitaire qui grippe les rouages du système scolaire.

Positif ? Cas contact ? En pleine (nouvelle) flambée d'épidémie de Covid-19, les files d'attente s'allongent (encore) dans les laboratoires de parents désireux de tester leur enfant. Un quotidien rythmé par les fermetures de classes au gré d'un protocole sanitaire de plus en plus pesant pour les personnels enseignants. "L’heure est à la discontinuité pédagogique qui fragilise encore davantage les apprentissages", considère avec amertume la FSU 54 dans son dernier communiqué. Pour réclamer un changement de paradigme dans la gestion de la crise sanitaire, les syndicats de Meurhe-et-Moselle, réunis en Intersyndicale (FSU, Sud Education, CGT Educ'action, FO, UNSA, SGEN, et FCPE) relaient un appel à mobilisation destiné à tous les personnels de l’Éducation nationale des écoles, collèges et lycées à se mettre en grève ce jeudi 13 janvier. 

"Depuis 22 mois, malgré des conditions de travail fortement dégradées et au prix parfois d'un grand épuisement professionnel, les personnels permettent au service public d'Éducation de « tenir » bon et de remplir sa mission (...) Or, une nouvelle fois, la rentrée de janvier 2022 se fait en mode dégradé au plan sanitaire, et sans effort humain ou matériel de la part du ministre :un protocole qui ne répond pas à la situation et qui change tous les 2 jours, le flou, l'assouplissement permanent et  l'absence de réponse sur à peu près toutes les questions. Quel mépris pour les personnels, les familles comme pour la jeunesse !" ajoute la FSU.

Parmi les moyens réclamés par les syndicats : le retour à la règle « 1 cas positif = fermeture de la classe » dans le premier degré en passant par le recrutement de personnels dans le second degré "pour renforcer les vies scolaires qui souffrent beaucoup depuis 20 mois". De manière plus globale pour les personnels des établissements scolaires des masques chirurgicaux (FFP2 pour ceux qui le souhaitent) et la mise à disposition d'auto-tests. Autre demande formulée, la dotation de capteurs de CO2 pour équiper des salles de classe et de restauration. Enfin en vue de pallier à l'absentéisme des enseignants touchés par le covid, la possibilité de fournir des remplaçants·es en recrutant sur les listes complémentaires ainsi qu’en recrutant des titulaires via un collectif budgétaire.

Plusieurs rassemblements sont programmés en Meurthe-et-Moselle, les manifestants sont attendus à 11 heures Place de la Pépublique à Nancy et à 10h30 devant l'inspection à Herserange dans le Pays Haut.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim