mai 22, 2022

Meurthe-et-Moselle : les axes d’investissements du budget primitif 2022

Photo d'archives - ici c nancy Photo d'archives - ici c nancy
Malgré la crise, le budget primitif du département de Meurthe-et-Moselle s'équilibre en dépenses et en recettes à hauteur de 831,62 M€ avec une augmentation sur les politiques publiques de l'autonomie et de l'enfance.

C'est un budget dont l'ambition est "d'accompagner l'émergence d'une société plus juste et plus protectrice des hommes et de leur environnement", souligne dans un communiqué le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. 

Chaynesse Khirouni, la présidente, a affiché sa satisfaction à l'issue du vote. C'est son premier budget depuis qu'elle est à la tête d'un Département qu'elle préside depuis juillet 2021. « Ce budget marque notre audace et notre ambition pour les habitants. Nous continuerons, en 2022, à prendre toutes nos responsabilités, grâce à une trajectoire financière permettant à la collectivité de disposer de moyens d'actions, même dans un contexte d'évolution incertaine de nos recettes, sur lesquelles nous n'avons plus aucun levier depuis le transfert aux communes de la taxe foncière sur les propriétés bâties ». 

La stratégie financière du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle tient compte du contexte bouleversé par les impacts économiques et sociaux de la crise, d'une solide situation financière d'avant crise, résultat d'une gestion rigoureuse soulignée par la Chambre Régionale des Comptes, d'une dynamique préservée des recettes en 2020 et 2021 et d'une maîtrise constante de l'endettement.

Les dépenses de fonctionnement sont estimées à 700,1 M€. Le budget intègre une augmentation sur les politiques publiques de l'autonomie (+10,3 M€) et de l'enfance.

Le poids des Allocations individuelles de Solidarité (APA, PCH, RSA) représente 256,7 M€, soit 36,7 % de l'ensemble des dépenses réelles de fonctionnement. Les recettes de fonctionnement sont, elles, estimées à 737 M€, grâce notamment au contexte immobilier qui permet des recettes au titre des droits de mutations. Les dépenses d'investissement sont en hausse à 91,4 M€.

Chaynesse Khirouni : « Ce vote traduit aussi la volonté de l'exécutif de sécuriser l'action de nos partenaires. En votant dès ce mois de décembre, alors que la nouvelle assemblée est seulement installée depuis juillet, c'est un signal fort envoyé aux communes, à nos partenaires associatifs, aux acteurs locaux ».

Le budget primitif 2022 s'articule autour de cinq grands axes : "offrir à notre jeunesse les conditions de son émancipation", "prendre soin de chaque Meurthe-et-Mosellan en faisant vivre les solidarités", la protection de l'environnement et l'amplification de la transition écologique et solidaire, agir au cœur des territoires en développant des modèles plus vertueux et enfin permettre à tous d'être acteur de son Département.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim