janvier 24, 2022

Nancy : deux anti-pass devant la justice pour violences volontaires

Lors de la manifestation anti-pass du 25 septembre 2021 à Nancy, deux manifestants ont été interpellés et placés en garde à vue pour des violences volontaires sans ITT sur personnes dépositaires de l’autorité publique. Ils ont été présentés devant la justice.  

650 personnes avaient manifesté samedi 25 septembre à Nancy contre les mesures sanitaires du gouvernement. Une manifestation émaillée de heurts entre certains manifestants et forces de l’ordre. À l’issue deux anti-pass étaient interpellés et placés en garde à vue. Ils faisaient l’objet d’une comparution immédiate devant un magistrat du tribunal judiciaire lundi 27 septembre.

Le premier, Florian, né en 1993 reconnaissait avoir « jeté à l’encontre des policiers des tomates ainsi qu’un pétard distribué au cours de la manifestation par d’autres manifestants ». Il a été condamné à 2 mois d’emprisonnement assorti d’un mandat de dépôt, mais également d’une interdiction de manifester au centre-ville de Nancy pendant un an, indique François Pérain, procureur de la République à Nancy. 

Le second Joffroy, né en 1996 reconnaissait avoir jeté « une tomate et un caillou, qui par ricochet avait touché un policier dans le dos, ainsi qu’une bouteille d’eau ». D’après le magistrat « une des deux scènes de violences a été intégralement filmée par le système de vidéoprotection de la métropole » . Dans le cadre d’une comparution différée, le mis en cause a été placé en détention provisoire le 27 septembre 2021 « dans l’attente du rapport d’expertise psychiatrique obligatoire puisque le prévenu est sous curatelle ». L’audience de jugement a été fixée au 3 novembre 2021.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties