décembre 06, 2021

À Essey-lès-Nancy : Orange et le SDIS 54 signent une convention pour faciliter le service des Sapeurs-Pompiers volontaires

Meurthe-et-Moselle. Orange et le Service Départemental d'Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle ont signé, mercredi 29 septembre, une convention de partenariat pour améliorer les facilités de service des sapeurs-pompiers volontaires salariés d'Orange. 

Sabine Martin, Déléguée Régionale d’Orange en Lorraine et Antony Caps, 3ème Vice-Président du Conseil d’Administration du SDIS 54 ont procédé hier, mercredi 29 septembre, à la signature d’une convention destinée à faciliter le service des Sapeurs-Pompiers volontaires. En Meurthe-et-Moselle, plus de 2 000 hommes et femmes sapeurs-pompiers dont 500 professionnels vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier ou de leurs études. Des sapeurs-pompiers volontaires indispensables au fonctionnement des casernes. 

Pour favoriser toujours plus l’engagement de ces volontaires une convention nationale entre Orange et la Sécurité Civile du Ministère de l’Intérieur a vu le jour le 22 janvier 2021 qui s’est progressivement déclinée dans les Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) de France, comme en Lorraine. La force de cette convention un cadre plus clair pour les sapeurs pompiers en prévoyant notamment : « 15 jours d’Autorisations Spéciales d’Absences à utiliser chaque année » motivés par des besoins divers dans les domaines de l’intervention, la récupération, les activités opérationnelles planifiées, les colonnes de renfort ou encore les formations reçues et dispensées. Détail important, « Orange s’engage à maintenir la rémunération des sapeurs-pompiers volontaires pendant leurs activités de sapeur-pompier », explique Sabine Martin, Déléguée Régionale d’Orange en Lorraine.

Une signature qui s’est organisée en présence de quatre des cinq salariés d’Orange qui partagent leur métier avec leur activité de sapeurs-pompiers volontaires de Meurthe-et-Moselle. Ils exercent essentiellement dans des casernes situées en milieu rural, Christophe à Tonnoy, Cédric à Vandoeuvre, Sébastien à Pompey et le Val de Seille pour Philippe et Aymeric.

 sdis orange conventionSabine Martin, Déléguée Régionale d'Orange en Lorraine et Antony Caps, 3ème Vice-Président du Conseil d'Administration du SDIS 54 / photo ici-c-nancy.fr

Une signature qui a réjoui Antony Caps, Vice-Président du Conseil d’Administration du SDIS 54 se félicitant du soutien apporté par Orange. « C’est une belle ambition, le rôle de l’entreprise est primordial », a-t-il déclaré souhaitant à l’avenir que le dispositif puisse convaincre d’autres entreprises et « éventuellement essaimer et se dupliquer à l’échelle du territoire ». 

« Cela facilite grandement l’équilibre entre la vie de famille, l’engagement de pompier et le travail  ... »

Gerald Mahé, SDIS 54

Un enthousiasme partagé par le commandant Gerald Mahé, Chef du Bureau Départemental de la Gestion et du Développement du Volontariat du SDIS 54 « c’est l’une des conventions les plus généreuses, 15 jours ouvrés où les sapeurs-pompiers peuvent être libérés principalement pour faire de la formation ou encore des interventions. Cela facilite grandement l’équilibre entre la vie de famille, l’engagement de pompier et le travail dans une profession où l’on doit faire beaucoup de stages ». 

Christophe, cadre autonome chez Orange et sapeur pompier volontaire depuis une quinzaine d’années exerçant aujourd’hui son activité à la caserne de Tonnoy fait partie des cinq sapeurs-pompiers volontaires concernés par cette convention. Lui, militait depuis dix ans pour une telle convention afin de clarifier la situation. Jusque là, son activité de sapeur-pompier reposait seulement sur la loi du 3 mai 1996 relative au développement du volontariat dans les corps des sapeurs-pompiers. Aujourd’hui ses prises de travail au SDIS devraient être facilitées « Ça permet de clarifier les choses, surtout lorsqu’on a travaillé toute la nuit et qu’on hésite de revenir le lendemain matin ». 

D’après l’opérateur de télécommunication, aujourd’hui plus de 170 salariés partagent en France leur métier chez Orange avec l’activité de sapeurs-pompiers sur 70 départements.  En Lorraine, la convention concerne neuf salariés dont 5 en Meurthe-et-Moselle, trois en Moselle et un dans les Vosges. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
28