décembre 03, 2021

Covid-19 : en Meurthe-et-Moselle, le port du masque obligatoire en extérieur revient pour une vingtaine de communes

Meurthe-et-Moselle. Pour freiner l'apparition de nouveaux cas de Covid-19, le masque fait sont retour en extérieur, à compter de demain, dans une vingtaine de communes...

« La fin de l’état d’urgence sanitaire, avec la levée de nombreuses restrictions sanitaires, implique de maintenir une vigilance sanitaire dans le département de Meurthe-et-Moselle. Bien que le taux de couverture vaccinale progresse avec un taux de 56,1 % de la population primovaccinée et un taux de 42,8 % disposant d’un schéma vaccinal complet sur le département de Meurthe-et-Moselle (contre 44,7 % sur la région Grand Est), il est nécessaire de maintenir les gestes barrières, d’autant plus avec le variant Delta qui circule », rappelle aujourd’hui la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué. Selon les chiffres des autorités sanitaires, à la date du 21 juillet 2021, le taux d’incidence dans ledépartement s’inscrit à 48,6 nouveaux cas/100 000 habitants, avoisinant ainsi le seuil d’alerte fixé à 50.

« L’épidémie se trouve dans une dynamique d’accélération dont il convient de freiner la progression. En outre, les rassemblements de personnes dans l’espace public augmentent le risque de non-respect des règles de distanciation sociale. De plus, dans les communes de plus de 5 000 habitants, la densité de population, l’activité économique et les transports collectifs créent les conditions d’un nombre plus important d’interactions sociales qui favorisent la propagation du virus », expliquent les services de l’État.

Aussi Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle, a pris un arrêté préfectoral rendant, à compter du 22 juillet 2021, le port du masque obligatoire pour tout piéton âgé de onze ans ou plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public de 9 h à minuit, dans les communes de plus de 5 000 habitants appartenant à une intercommunalité dont le taux d’incidence est égal ou supérieur au seuil d’alerte (50 pour 100 000 habitants).

À l’heure actuelle, cette mesure concerne la Métropole du Grand Nancy, la communauté d’agglomération de Longwy, la communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson et la communauté de communes du Bassin de Pompey, soit les communes suivantes : Champigneulles ; Essey-lès-Nancy ; Frouard ; Heillecourt ; Jarville-la-Malgrange ; Laneuveville-devant-Nancy ; Laxou ;Liverdun ; Longwy ; Ludres ; Malzéville ;Maxéville ;Mont-Saint-Martin ;Nancy ; Pont-à-Mousson ; Pulnoy ;Saint-Max ;Seichamps ; Tomblaine ; Vandœuvre-lès-Nancy etVillers-lès-Nancy.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
21
28