juin 16, 2021

Meurthe-et-Moselle : Valérie Beausert-Leick favorable à un confinement strict

La présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle se déclare en faveur d'un confinement strict

 

Suite aux annonces du gouvernement et à l'inscription de la Meurthe-et-Moselle dans la liste des départements sous haute surveillance, Valérie Beausert-Leick se déclare favorable à des restrictions fortes « comme l'a annoncé le gouvernent, nous travaillons à une prise de décision localisée. Je plaide pour que nous prenions des mesures fortes et non des demi-mesures .»

La présidente, estimant qu'un confinement aurait été plus judicieux fin 2020, craint « avoir perdu deux mois » et déclare que désormais  « il est temps, ajoute-t-elle, d'envoyer des messages cohérents aux habitants, un cadre clair ». Ainsi , à l’écoute des professionnels de santé et du monde scientifique, Valérie Beausert-Leick pense qu’un confinement strict « sera plus efficace alors qu’un confinement en week-end aura pour incidences une densification de population sur le reste de la semaine. L’axe Nancy – Metz et le caractère transfrontalier du département de Meurthe-et-Moselle invitent à prendre en compte l’ensemble des mobilités sociales et professionnelles ».

Par ailleurs, Valérie Beausert-Leick estime que « l’efficacité ne sera au rendez-vous que si dépistages, vaccinations et accompagnement des personnes sont accélérés et renforcés » et demande en conclusion plus de cohérence au gouvernement « aujourd’hui, nos concitoyens ne comprennent pas les décisions qui sont prises parce qu’il y a de l’incohérence. Il faut des mesures adaptées aux réalités des différents territoires et il faut tout mettre en œuvre pour ralentir voire stopper la chaîne pandémique. » 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30