janvier 25, 2021

Meurthe-et-Moselle : Valérie Beausert-Leick souhaite une priorisation régionale de la campagne de vaccination

photo d'archives photo d'archives
Valérie Beausert-Leick, présidente du Département, demande au gouvernement que soient accélérés et développées à l’ensemble de la Meurthe-et-Moselle les campagnes de dépistage et de vaccination des personnes prioritaires.

Dans un contexte d’une forte pression hospitalière notamment dans le Grand Nancy, Valérie Beausert-Leick présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle demande dans un communiqué que son département soit prioritaire dans la campagne de vaccination : « Il est nécessaire de mettre en place des mesures qui permettent de limiter la pression trop forte qui s’exerce sur les hôpitaux et de préparer au mieux la phase de vaccination afin qu’elle soit la plus rapide et efficace possible. Les Meurthe-et-Mosellanes et les Meurthe-et-Mosellans ont besoin de retrouver des perspectives, d’être rassuré.e.s, de sentir qu’on approche d’un après. Je demande au gouvernement de prioriser la campagne de vaccination au niveau des régions les plus impactées par la Covid-19. »

Dans le cadre de cette campagne de vaccination, la présidente souhaite également qu’au sujet des publics à risques et des professionnels en première ligne  « les sapeurs-pompiers, les aides à domicile ne doivent pas être oubliés. » Selon Valérie Beausert-Leick, les trois centres de vaccination qui sont ouverts dans la Métropole du Grand Nancy ne peuvent suffire « il doit être possible mobiliser également les hôpitaux locaux de Lunéville, Toul, Pont-à-Mousson, Val de Briey et Mont-Saint-Martin. » Sans oublier les dépistages « notamment en milieu rural et dans les secteurs où il y a pénurie de médecins. Un bus COVID devrait être affrété. Nous sommes attentifs à ce que les personnes puissent bénéficier du même service quel que soit leur lieu de travail ou de domicile » souligne la successeure de Mathieu Klein. 

La présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle regrette enfin le manque de reconnaissance du gouvernement vis-à-vis de l’action des départements durant cette crise sanitaire « ils sont présents depuis mars dernier et s’attendent à devoir faire face aux conséquences sociales, économiques et associatives déjà perceptibles au sein de la population. La création d’une usine de masques, l’appui aux structures d’aide à domicile, la distribution alimentaire, la cellule d’écoute pour les familles victimes de violences, sans jamais oublier les enfants dont la protection nous a été confiée et le maintien de tous nos engagements en direction des associations sportives, culturelles et de loisirs, les entreprises du BTP ou les producteurs locaux sont là pour le rappeler quand les choses ne vont pas assez vite et que s’expriment des craintes et des incompréhensions face à l’action du Gouvernement. »

 

Bons plans

Guardian Of Real Nancy-Ludres

"Ne Jouez plus aux jeux vidéo, Vivez-Les !!!!"

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31