mai 12, 2021

Meurthe-et-Moselle : suspicion de grippe aviaire, la préfecture instaure une zone de contrôle temporaire autour de Fraimbois

Suite à une suspicion forte de cas grippe aviaire H5N8 dans le département après la découverte de cygnes trouvés morts à Fraimbois, la préfecture de Meurthe-et-Moselle met en place une zone de contrôle temporaire autour du lieu de découverte des cadavres.  

Ces dernières semaines, de nombreux foyers d'influenza aviaire (H5N8) se sont déclarés en Europe dans la faune sauvage et dans des élevages. Dans ce contexte, la France est classée, depuis le 17 novembre 2020, en niveau de risque «élevé» au regard de l’influenza aviaire.

Les mesures suivantes s’appliquent à l’ensemble des départements : la claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux, l' interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions), l'interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés, l'interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes et l'interdiction de l’utilisation et du transport d'appelants pour la chasse au gibier d’eau. 

En Meurthe-et-Moselle les résultats d’analyses pratiquées sur des cygnes trouvés morts les 28 et 30 novembre sur la commune de Fraimbois conduisent à une forte suspicion d’infection par le même virus influenza aviaire H5N8, révèle ce lundi la préfecture de Meurthe-et-Moselle. En conséquence, Arnaud COCHET, préfet de Meurthe-et-Moselle, a pris un arrêté déterminant une zone de contrôle temporaire (ZCT) autour du lieu de découverte des cadavres. Dans cette zone constituée par le territoire des communes de Chanteheux, Chenevières, Fraimbois, Gerbéviller, Hériménil, Laronxe, Lunéville (partie de la commune située au sud de la ligne SNCF), Moncel les Lunéville, Moyen, Saint Clément et Vathiménil, des mesures ont été prises.

Une dizaine de communes en zone de contrôle temporaire 

Ainsi dans le périmètre de ces communes, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont désormais recensés et visités ; la claustration des volailles et oiseaux captifs est ordonnée ; les mesures de biosécurité dans les lieux de détention sont renforcées et les mouvements d’entrées et de sorties des volailles et autres oiseaux captifs sont interdits ;  l’introduction dans le milieu naturel de gibier à plumes, y compris les galliformes, est interdite ; une surveillance renforcée de l’avifaune sauvage est mise en place 

Les détenteurs non commerciaux de volailles (basse-cour) et autres oiseaux captifs élevés en extérieur qui résident dans la zone de contrôle temporaire peuvent se faire recenser en se déclarant en mairie ou en utilisant le site de télé-déclaration du Ministère de l’Agriculture : https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration- 55/article/lutter-contre-l-influenza-aviaire-498. En cas de mortalité anormale sur des oiseaux domestiques, il convient que le détenteur en informe son vétérinaire ou la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) au 03.57.29.16.20. Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

Des informations détaillées peuvent être trouvées sur le site internet du ministère de l’agriculture https://agriculture.gouv.fr/mots-cles/influenza-aviaire

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31