décembre 02, 2020

Le corps de France Gérard retrouvé en Belgique : l'ex-compagnon a avoué

France Gérard France Gérard
Le corps de France Gérard, une mère de famille disparue depuis lundi 16 novembre, a été retrouvé enfoui dans une carrière en Belgique. L'ex-concubain âgé de 68 ans, a reconnu l'avoir tué. L'homme comparassait ce jeudi soir à la cité judiciaire de Nancy, il a été placé en détention ce soir. 

L’ex-compagnon de France, portée disparue depuis lundi, a finalement avoué aux enquêteurs de la police judiciaire de Metz, avoir tué accidentellement son ex-compagne puis d'avoir transporté son corps afin de l’enfouir dans une carrière en Belgique. L’homme était présenté ce jeudi soir devant un juge d’instruction du tribunal correctionnel de Nancy. Il a été mis en détention provisoire. Le procureur de la République, François Perain a tenu une conférence de presse à la cité judiciaire ce jeudi après-midi à Nancy. Le point sur les éléments de l'enquête.


Marie France, 54 ans, propriétaire d’un pavillon à Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle) avait disparu lundi dans des circonstances troublantes. Après avoir déposé Fanny sa fille de 14 ans aux alentours de 8h du matin à son école située en Belgique proche de la frontière, elle avait pris ensuite un café avec sa belle fille à Aubange (Belgique), à qui elle avait confié se sentir menacée par le père de sa fille. Le couple de nationalité belge, s’était séparé il y a quelques semaines. Au cours de cette conversation avec sa belle fille, France Gérard affirme se sentir en danger et se déplacer par plus de sécurité avec son chien. La quinquagénaire va conclure de ces mots « S’il m’arrive quelque chose, prend soin de Fanny ».

À 11 h 30, sa fille l’attend en vain, elle contacte sa tante. France Gérard restera introuvable. Sollicitée par la famille une procédure de disparition inquiétante est ouverte au commissariat de Longwy-Villerupt.

Des éléments troublants

Dès les premières heures d’investigations, plusieurs éléments troublants interpellent les enquêteurs. La porte du domicile de France Gérard est fermée, mais pas verrouillée, les clefs sont à l’intérieur, son véhicule n’a pas bougé et le chien est présent. Pourtant elle n’est pas là. 

Plusieurs témoignages de riverains affirment aux enquêteurs avoir vu l’ex-compagnon, Monsieur L, et son véhicule, un fourgon Peugeot Sprinter, stationné aux abords de la maison. Selon ces sources recueillies par la police, le véhicule aurait fait plusieurs allées et venues. Pourtant interrogé sur sa présence sur les lieux, l’homme nie catégoriquement les faits. 

Les enquêteurs investissent la maison avec l'aide d'un chien spécialisé. « Ce dernier va suivre la trace de la victime depuis son domicile, jusqu’à l’endroit, où selon les témoins avait été aperçu le véhicule de Monsieur L », a précisé le Procureur de la République lors de cette conférence de presse. 

Au regard de ces nouveaux éléments, les policiers décident de requalifier la procédure pour « enlèvement est séquestration ». En parallèle sur le territoire belge, les investigations permettaient de retrouver de nouveaux éléments dans une caravane occupée par cet homme. Du côté d'Arlon, où il possède plusieurs chalets, les policiers retrouvent dans la caravane, dans la soirée du 17 novembre « une couverture et quatre mouchoirs ensanglantés ainsi qu’une douille de 22 long rifle », poursuit François Perain. 

ParquetNancy 191120François Perain, Procureur de la République entouré de A. Baudant directeur de la PJ de Metz et de S. Javet, Procureur adjoint / ICN.fr

Le corps retrouvé enfoui 

Placé mardi en garde à vue à 17 h, il confirme formellement ses premières déclarations niant sa présence sur les lieux ainsi que toute implication. Les résultats des investigations laissaient apparaître progressivement les contradictions et donc les mensonges de l’individu. Le magistrat évoque la présence de sang révélée par le bluestar sur « un manche de pelle qui se trouvait dans le véhicule ainsi que sur les vêtements du (sexagénaire) qu'il portait sur lui au moment de l’interpellation ». 

Entendu hier soir, mercredi 18 novembre, le suspect revenait finalement sur ses déclarations. Notamment le fait d’être « entré au domicile de son ex-compagne lorsqu’elle était absente » et avoir « décidé de l’attendre dans le garage ». Selon ses dires, à ce moment-là, il constatait la présence de sa carabine et prenait la décision de la récupérer. Dans sa version des faits, il explique que son ancienne compagne serait rentrée à ce moment et qu’elle aurait pris peur en tentant de prendre la fuite. C’est en la poursuivant pour « la rassurer » qu’il aurait, toujours selon ses dires, trébuché et que le coup serait parti. Atteinte dans le dos, il précise « ne pas avoir appelé les secours parce qu'il était paniqué » puis avoir « transporté le corps au moyen d'une bâche trouvée dans le garage » pour le transporter dans son véhicule. C’est en Belgique, aux abords d’Arlon qu’il reconnait avoir enfoui sous terre la mère de sa fille.

Le corps a été retrouvé ce jeudi 19 novembre vers midi. À l’issue de sa garde à vue, l'ex-compagnon de France Gérard était présenté devant le juge d’instruction pour des faits « d’enlèvement, séquestration et assassinat ». Il a été placé en détention provisoire. 

Une autopsie a été ordonnée. L’enquête se poursuit pour comprendre les circonstances de la mort de France Gérard. Des zones d’ombres subsistent, mais la thèse accréditée par Monsieur L. ne convainc pas les enquêteurs. Plusieurs éléments pourraient attester de la préméditation et ne pas s’inscrire dans la thèse accidentelle défendue par le prévenu comme le fait par exemple d'avoir pris soin d'éteindre son téléphone portable lundi. Connu de la justice pour des faits de violences conjugales en 2003 envers sa précédente compagne, il ne faisait l’objet d’aucune nouvelle plainte pour violences depuis.  

Bons plans

Guardian Of Real Nancy-Ludres

"Ne Jouez plus aux jeux vidéo, Vivez-Les !!!!"

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31