septembre 19, 2020

Pays Haut: "une situation sécuritaire alarmante" dénonce le syndicat Unité SGP Police FO

Incendies volontaires à Longwy Incendies volontaires à Longwy
LORRAINE. Dans une missive adressée au préfet de Meurthe-et-Moselle, le syndicat Unité SGP Police FO décrit une situation alarmante au sein la circonscription de Sécurité Publique de Longwy - Villerupt. Le courrier s'inscrit à la suite de nouveaux phénomènes de violences urbaines constatés le week-end dernier. 

Entre le 25 mars et le 31 mai 2020 près d’une cinquantaine de faits liés à des violences urbaines ont été commis au sein la circonscription de Sécurité Publique de Longwy - Villerupt. Des phénomènes de délinquance dont la récurrence inquiète le syndicat Unité SGP Police FO. A la suite d'un nouveau week-end de tensions pour les forces de l'ordre dans le Pays Haut, le syndicat alerte dans un courrier daté du 1er juin adressé à Eric Freysselinard, Préfet de Meurthe-et-Moselle, sur le manque d'effectifs de police constaté depuis plusieurs années qui aujourd'hui ne permet plus « à couvrir de manière sécuritaire une zone aussi vaste que la Circonscription de Sécurité Publique de Longwy-Villerupt ». 

"En termes de lutte contre les violences urbaines, l'urgence nous pousse à considérer l'indispensable renfort de forces mobiles, non pas sur quelques jours, mais sur une période beaucoup plus longue pour permettre une lutte efficace contre les exactions nocturnes et quotidiennes d'une délinquance de plus en plus violente..."

 

Dans la missive, le syndicat demande au préfet de Meurthe-et-Moselle de prendre en considération « les réalités du terrain ». Il explique que les policiers en poste sur les terres longoviciennes doivent faire face « à une délinquance de voie publique très marquée » et que « le personnel du commissariat de Police de Longwy - Villerupt doit aujourd’hui répondre à des violences urbaines dont l’intensité ne cesse de croître depuis plusieurs semaines ». Ces dernières semaines, les forces de sécurité ont fait face à une succession de dégradations volontaires dont des départs d’incendie, jets de projectiles sur des véhicules de police en patrouille, jets de bouteilles en verre sur les fonctionnaires, refus d’obtempérer... 

« Dans les conditions actuelles, les policiers de Longwy-Villerupt ne peuvent plus assurer leurs missions en sécurité ... »

Abdel Nahass, secrétaire départemental Unité SGP Police FO

« Dans les conditions actuelles, les policiers de Longwy-Villerupt ne peuvent plus assurer leurs missions en sécurité. Pire encore, c’est la mission régalienne dévolue à notre institution qui est remise en cause », assure Abdel Nahass, secrétaire départemental Unité SGP Police FO. Lequel déclare « sans ambiguïté que nous ne sommes pas à l’abri d’un drame ». Et de conclure sur la nécessité d’un « renfort important d’au moins 20 fonctionnaires » sur la Circonscription de Sécurité Publique de Longwy-Villerupt pour garantir la sécurité de la population et des fonctionnaires de police. 

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30