août 05, 2020

Meurthe-et-Moselle : 554 000 masques textiles commandés pour équiper les habitants du département

Photo d'illustration - DR Photo d'illustration - DR
Le Département de Meurthe-et-Moselle a annoncé vendredi la commande de 554 000 masques textiles pour équiper gratuitement les habitants de Meurthe-et-Moselle. Une fabrication qui sera locale. 

C'est une action inédite et menée en 10 jours : pour répondre aux demandes des Meurthe-et-Mosellans, le conseil départemental a proposé aux communes de Meurthe-et-Moselle de s'associer à la commande de masques en tissus. Une « unité de production » va même être créée pour l'occasion avec le créateur de mode Nancéien Davy Dao sur l'ancien site des brasseries à Maxéville, a annoncé Mathieu Klein, préseident du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

« Confronté à la difficulté de se procurer des masques, et à l'annonce faite par le président de la République d'une sortie progressive du confinement pour le 11 mai, le département de Meurthe-et-Moselle a souhaité mettre en œuvre une réponse locale inédite en lançant l'opération « un masque pour les Meurthe-et-Mosellans. J'ai écrit dès le jeudi 9 avril à tous les maires de Meurthe-et-Moselle pour leur proposer de participer à une production Meurthe-et-Mosellane. Le Département paie 50 %, la commune ou l'intercommunalité l'autre moitié » explique Mathieu Klein, le président.

L'initiative a tout de suite séduit les édiles locaux. Les maires ont en effet répondu massivement à cet appel : 537 communes (soit 91 % des communes de Meurthe-et-Moselle) se sont manifestées. Une première commande de 554 274 masques a été confirmée à l'entreprise, fait savoir le département de Meurthe-et-Moselle.

Un masque lavable en machine à 60°et réutilisable

Le Département s'est appuyé sur le modèle proposé par le créateur de mode nancéien Davy Dao : un masque lavable en machine à 60° présentant l'avantage d'être réutilisable. Ce dernier répond aux spécifications Afnor spec S76-001 de catégorie 1 avec "une qualité de filtration comprise entre 90 et 95% des particules de la taille du virus (entre 1 et 3micron)". "Les matériaux utilisés pour la confection du masque sont déjà passés à l'essai auprès de la Direction Générale de l'Armement (DGA) et répondent au critère de masque de catégorie 1. Les masques sont 100 % français et le tissu vient des Vosges avec deux tailles prévues : adulte et enfant, précise le département de Meurthe-et-Moselle. 

Pour mettre en forme le projet et produire les masques, Christophe Choserot, maire de Maxéville va mettre à disposition une partie de l'ancien site des brasseries de sa ville. L'usine va recruter près de 70 personnes, en mobilisant de multiples partenariats locaux (Pôle emploi, structures d'insertion...) pour un début de production le 2 mai. 

Cette unité de production permettra de produire 85 % de la commande, le reste provenant d'un atelier textile de Troyes (Région Grand Est) et de l'association Tricot Couture Service, située à Vandoeuvre-lès-Nancy. Les ateliers des ESAT de l'AEIM (Chanteheux et Heillecourt) seront également mobilisés pour de la sous-traitance.

La livraison s'étalera du 11 mai pour 30 % de la commande à la première semaine de juin pour le solde.

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties