novembre 26, 2020

Meurthe-et-Moselle : un millier de jeux de société offerts pour surmonter le confinement

Des centaines de packs de jeux de société de l'éditeur  IELLO ont été offerts à des familles pour lutter contre les effets négatifs du confinement - DR Des centaines de packs de jeux de société de l'éditeur IELLO ont été offerts à des familles pour lutter contre les effets négatifs du confinement - DR
Meurthe-et-Moselle. Pour faire face aux effets négatifs du confinement, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle, la Caisse d’Allocations Familiales, la Fédération des centres sociaux et socioculturels de Meurthe-et-Moselle, et l’éditeur de jeux Iello basé à Heillecourt se sont fédérés dans une démarche inédite et innovante en France de distribution de jeux de société à destination de familles défavorisées...

Proposer « un temps de répit », « encourager le lien entre parents et enfants » et lutter contre les difficultés intra-familliales par l’univers du jeu... Depuis la mise en place du confinement lié à l’épidémie de Covid-19, les ventes de jeux de société en France ont progressé de 83 % en mars 2020 par rapport à la même période l’année dernière. Un boom des ventes s’inscrivant aussi dans un constat d’inégalité puisque « toutes les familles n’ont pas accès à cette gamme de produits pouvant être précieux pour lutter contre les tensions liées à la promiscuité et à la limitation des déplacements imposés par le confinement ». Pour y remédier, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle, la Caisse d’Allocations Familiales, la Fédération des centres sociaux et socioculturels de Meurthe-et-Moselle, et l’éditeur de jeux Iello basé à Heillecourt se sont fédérés dans une démarche inédite et innovante en France auprès de 338 familles défavorisées des quartiers prioritaires du département en leur offrant des jeux de société.

La Fédération des centres sociaux et socioculturels de Meurthe-et-Moselle a assuré le pilotage et la logistique de cette opération. Du point de vue organisationnel, chaque centre a fait remonter des familles identifiées. Le plus souvent, il s’agit de familles souvent nombreuses (comptant parfois jusqu’à 9 membres), avec des enfants dont l’âge est le plus souvent compris entre 3 et 10 ans. Ces familles vivent toutes dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville, où l’exiguïté des appartements et l’absence de jardins peuvent rendre les mesures de confinement plus difficiles à vivre.

Quatre jeux de société adaptés aux familles

Les remises de ces jeux de société s’inscrivant sur le respect des gestes barrières et distanciations sociales ont commencé mercredi et se poursuivent jusqu’à la fin de cette semaine. « Nous avons déjà des retours des familles, des remerciements répétés... Les familles ont été touchées par le geste. Elles témoignent aussi d’un certain nombre d’angoisses liées au virus, de diffcultés intra-familiales... », indique Frédéric Urbain, directeur du centre social CAF Jolibois de Nancy remontant les informations des travailleurs sociaux.

De quoi se compose cette dotation ? « Il s’agit d’un pack complet de jeux qui plaira aux familles. Quatre jeux : Quirckle , Sticky Chameleon, Brick Party et le jeu Mini Codenames .. Des jeux de réflexion et de rapidité.. L’occasion aussi de découvrir des jeux modernes qui viennent de Nancy, de la Lorraine », précise Raphaël Schwaller, Assistant Administration des Ventes de IELLO exprimant la satisfaction de l'entreprise Heillecourtoise d'avoir participer à cette opération.

Au total, 1352 jeux vont être distribués jusqu'à vendredi dans tout le département (Longwy, Toul, Nancy...) aux 840 enfants des 338 familles concernées. L'opération s'appuiera sur treize structures : sept centres sociaux et socioculturels, quatre espaces de vie sociale et deux dispositifs de réussite éducative. 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30