juin 04, 2020

Lancement d’une campagne de dépistage Covid-19 dans tous les EHPAD de Meurthe-et-Moselle

photo d'illustration photo d'illustration
Le CHRU de Nancy et le conseil départemental organisent une campagne de dépistage Covid-19 dans tous les EHPAD de Meurthe-et-Moselle

 

Suite à l’annonce du Ministre de la Santé le 6 avril 2020 de réaliser des dépistages Covid-19 en priorité pour les résidents et les personnels des EHPAD, le CHRU de Nancy et le Conseil Départemental 54 coordonnent et mettent en œuvre le dispositif pour la Meurthe-et-Moselle.  L’ampleur de cette campagne de dépistage Covid-19 est inédite avec près de 10 000 personnes (dont 6 200 résidents) concernées, dans les 73 EHPAD meurthe-et-mosellans répartis sur tout le territoire.

Le CHRU annonce avoir évalué l’efficacité du dispositif organisationnel, ainsi les premières actions ont été lancées ce 8 avril à l’EHPAD de Bouxières-aux-Dames, et dans 4 autres EHPAD du département en fin de semaine. Le déploiement devrait être complet dès la semaine prochaine, s’appuyant notamment sur la liste des établissements priorisés par la délégation territoriale 54 de l’ARS Grand Est en fonction des cas positifs détectés.

 A l’heure actuelle, la méthode utilisée est le dépistage PCR par écouvillonnage naso-pharyngé afin de détecter directement la présence du virus dans les voies aériennes. Selon le CHRU de Nancy " c’est un moyen très performant de diagnostic direct, notamment dans les phases précoces de l’infection, avec une rapidité des résultats (dans les 24h à 48h)." Pour effectuer ces dépistages, huit équipes composées de deux soignants ont été constituées et spécialement formées, chaque binôme peut réaliser en moyenne 50 prélèvements par jour, qui sont conditionnés selon le principe du triple emballage. Pour répondre à cette montée en charge, les laboratoires dédient une part de leur activité à ce dépistage : - le laboratoire du CHRU de Nancy analysera 600 prélèvements des EHPAD meurthe-et-mosellans par jour grâce à l’installation imminente d’un nouvel extracteur, - et le laboratoire vétérinaire et alimentaire départemental (CD54), 250 prélèvements par jour. Le déploiement des tests sérologiques, utilisés de façon complémentaire au dépistage PCR, reste conditionné à l’homologation en cours par les autorités sanitaires françaises et à la publication des recommandations gouvernementales en termes de choix de technologie et d’équipements.

 Le CHRU de Nancy avait créé dès le 19 mars, une équipe mobile chargée de réaliser les prélèvements auprès des personnes hébergées ou travaillant dans les EHPAD et établissements médico-sociaux du Grand Nancy qui en faisaient la demande, sur prescription médicale. Une coordination des équipes sous la responsabilité d’un cadre de santé du CHRU a été mise en place. Elle est chargée de planifier les interventions de prélèvement en fonction des établissements identifiés comme prioritaires par la DT54 de l’ARS, de quantifier la volumétrie pour donner une visibilité aux laboratoires et d’informer les directions des EHPAD qui prennent les mesures nécessaires en interne afin de faciliter la réalisation des prélèvements. Les équipes de dépistage de Toul et de Lunéville sont intégrées dans ce dispositif. Pour soutenir l’émergence d’autres équipes mobiles sur le territoire le CHRU a formé le 3 avril, 6 professionnels de l’OHS, 3 professionnels de l’AEIM et 1 de l’ITEP aux prélèvements Covid-19.

 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30