juin 13, 2021

Mathieu Klein « pour un dépistage progressif et équitable dans les 73 EHPAD de Meurthe-et-Moselle »

photo d'archives photo d'archives
Le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle souhaite la mise en place d'un dépistage massif et équitable du COVID-19 dans les EHPAD du département. 

Dans un communiqué, Mathieu Klein rappelle que " les visites extérieures pour les résidents étant suspendues depuis le 11 mars 2020 et compte tenu du risque élevé de contamination grave pour les personnes âgées, le personnel soignant des EHPAD est en première ligne pour assurer le soin et le lien social aux résidents. Les personnes âgées sont très fragiles face au Covid-19 et notre responsabilité est de garantir à tous - résidents, soignants et personnels administratifs - la solidarité et la sécurité." 

Le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle annonce avoir proposé " au directeur général de l'ARS Grand Est que la Meurthe-et-Moselle engage à grande échelle, progressivement et équitablement dans les 73 EHPAD de son territoire les nouvelles modalités de dépistage du Covid-19 : dès la validation scientifique des tests de sérologie par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en lien avec l'ARS Grand Est et dans un ordre de priorité établi par de l'Agence régionale de santé tenant compte de la situation sanitaire de chaque établissement." 

Difficile de ne pas déceler là une pique à Laurent Hénart qui a décidé mardi d'un dépistage systématique pour l'instant dans le seul EHPAD Notre Maison de Nancy, Mathieu Klein estime ainsi que " dans cette crise, il est indispensable d'agir en cohérence et en concertation entre tous les acteurs : c'est à cette condition que nous vaincrons le Covid-19 ." 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties