juillet 31, 2021

Vidéo. "Jérusalema challenge": au Fort Pélissier, les lycéens relèvent le défi des policiers de Nancy

Futurs soignants, les élèves de deux classes du lycée La Tournelle de Pont-Saint-Vincent ont répondu à l'appel du "Jerusalema challenge" en soutien au personnel soignant et ont participé au tournage d'une vidéo. Des images essentiellement captées dans le dédale du fort Pélissier, près de Nancy. 

C’est un succès qui ne s’essouffle pas. Soignants, religieux, pompiers, policiers, anonymes... Aux quatre coins du monde, le « Jerusalema challenge » du DJ sud-africain Master KG continu de faire danser la planète. Et pour débuter l’année 2021, la chorégraphie synchronisée s’illustre en Lorraine où elle a été reprise et mise en scène le 22 janvier par les élèves de 1re et Terminale ASSP Structure du lycée La Tournelle de Pont St Vincent à la demande de deux dynamiques professeurs principaux, Christelle Schlauder et Anne Piffer.

C’est après avoir découvert début octobre la chorégraphie des policiers et personnel soignant de Nancy sur la place Stanislas à l'initiative du syndicat Unité SGP FO 54 — vidéo qui a connu un vrai succès sur les réseaux sociaux en comptabilisant à ce jour plus de 4,3 millions de vues — que les enseignantes ont décidé de relever à leur tour le défi. Un projet qui a pris forme au fil de la fin d’année 2019 jusqu’à la réalisation du clip marquée par quelques aléas liés à la crise sanitaire privant une quinzaine d’élèves de participation ou des conditions climatiques retardant la date du tournage du clip... Mais qu’importe, dans le dédale de l’ancien fort militaire, le fort Pélissier de Bainville sur Madon choisi comme écrin, une quarantaine d’élèves aspirant à une carrière de soignants et leurs enseignants étaient bien présents. Répartis en deux groupes, les apprentis danseurs ont ensuite bravé le vent, la pluie et un froid mordant tout en respectant les règles sanitaires pour accomplir en rythme les pas de danse sous l’objectif de plusieurs caméras et d’un drone. 

Un projet collectif tissé de bonne humeur qui s’inscrit dans la participation de plusieurs partenaires locaux tout en visant des objectifs : « favoriser les échanges avec les entreprises locales », « remercier le personnel soignant pour le travail accompli depuis bientôt un an, et leur signifier que la relève est assurée avec nos élèves de la section d’accompagnement, de service et de soin à la personne » ou encore « prendre du plaisir en ces temps si difficiles », estime Anne Piffer.   

Le clip de la chorégraphie du lycée la Tournelle totalisait en quelques jours depuis sa diffusion le 29 janvier déjà plus de 6 000 vues. Et en ces temps moroses où la vie se replie, ce clip joyeux est parvenu à créer un engouement marqué dans ce « petit bahut » du sud-ouest de Nancy et même au-delà. Depuis quelques jours, l’enseignante se réjouit d’ailleurs des messages de sympathie déjà nombreux à la suite de la diffusion du clip, ceux des élèves, d'élus locaux, mais aussi de soignants touchés par ce geste de soutien envers eux.  

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties