novembre 29, 2020

Plan de restructuration pour Pierre&Vacances Center Parcs

Economie | Dans le rouge pour la première fois de son histoire, Pierre&Vacances Center Parcs a annoncé un plan de restructuration avec 195 suppressions d'emplois à la clé afin de renouer avec la rentabilité lors de l'exercice 2012-2013. En Lorraine, Center Parcs est implanté à Hattigny en Moselle, à proximité de Sarrebourg.

centerparcs
Center Parcs en Moselle à Hattigny - crédit photo Center Parcs

 

"L'industrie du tourisme en France et en Europe a connu une année particulièrement difficile, la quasi-totalité des acteurs ayant généré des résultats déficitaires" expliquait ce mercredi dans un communiqué Pierre&Vacances Center Parcs  qui dévoilait ses chiffres dans un contexte où "les activités touristiques du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs ont résisté à un niveau proche de l'exercice précédent grâce à la diversité et à la qualité de son parc touristique en Europe. Le chiffre d'affaires touristique du Groupe de l'exercice 2011/2012 s'élève à 1 107,5 millions d'euros à comparer à 1 122,7 millions d'euros en 2010/2011".

Le spécialiste des résidences de vacances, propriétaire des villages de loisirs Center Parcs, a accusé une perte opérationnelle courante de 7,0 millions d'euros et une perte nette part du groupe de 27,4 millions au cours de l'exercice clos le 30 septembre dernier.

En Lorraine, plus de dix ans après la fermeture de Bata, Center Parcs est depuis 2010? l'un des moteurs touristiques du Sud de la Moselle; Implanté à Hattigny en Moselle, à proximité de Sarrebourg, le site qui embauche près de 600 personnes pourrait être concerné par les mesures du groupe.

Plan de réduction pour 2012/2013 : 195 postes supprimés

Selon nos informations, le plan de réduction des coûts comporte, une diminution de 15% des coûts de siège et de 4% des coûts d'exploitation des sites Pierre et Vacances Center Parcs, soit 35 millions d'euros d'économies pérennes, dont 25 millions d'euros dès l'exercice 2012/2013.

Un projet de rationalisation de l'organisation du Groupe est "actuellement en cours de discussion avec les partenaires sociaux". Ce projet concerne 195 postes qui devraient ête supprimés en France et en Europe, soit 2,6% des effectifs globaux du Groupe et notamment des actions renforcées dans le cadre de renouvellement des baux, se traduisant dès l'exercice 2012/2013 par 8 millions d'euros d'économies hors variation indicielle. Une politique qui devrait permettre de réduire progressivement la charge de loyers de 45 millions d'euros d'ici à 2017 selon le Groupe.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le jeudi, 06 décembre 2012 10:50

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30