août 14, 2022

Meurthe-et-Moselle. « Rebecca » la vidéo choc en faveur de la prévention des cyberviolences

Capture d'écran court-métrage Rebecca / Capture d'écran court-métrage Rebecca /
PRÉVENTION. Pour sensibiliser au phénomène du cyberharcèlement et éveiller les consciences, le Conseil Départemental de l'Accès au Droit de Meurthe-et-Moselle a produit un court-métrage en collaboration avec la MJC Lorraine, l'association France Victimes 54. Une vidéo saisissante qui vient d'être mise en ligne. 

Le chiffre démontre l'ampleur du phénomène 12% des 8 à 18 ans ont déjà été confrontés à une situation de cyberharcèlement d'après une étude Audirep/Association e-Enfance (Juin 2021), On parle de cyberharcèlement "lorsqu’une ou plusieurs personnes utilisent les moyens de communication numériques pour porter atteinte à l’intégrité morale d’une personne, qui ne peut pas facilement se défendre seule, de manière délibérée et répétée dans le temps", définit l'Association e-Enfance. Un cyberharcèlement qui n'est pas sans répercussion sur le développement psychique et la santé mentale d'un enfant.
 

Pour lutter contre cette violence et éveiller les consciences "face aux problématiques des cyberviolences que connaissent aujourd'hui de nombreux jeunes usagers des réseaux sociaux", un court métrage porté par le Conseil Départemental de l'Accès au Droit de Meurthe-et-Moselle a vu le jour. 

Une vidéo choc de 5 minutes qui montre la journée glaçante d'une fillette "Rebecca" confrontée à des cyberviolences répétées. Une violence silencieuse et un cyberharcèlement sans visage qui va poursuivre la fillette dès son lever dans un lieu pourtant refuge, une chambre enfantine jusque dans la rue ou la cour de l'école. A tout moment de la journée, elle doit faire face à des critiques d'une violence inouie.

L'objectif affiché est "de sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l'internet et de montrer les effets que peuvent avoir de tels comportements", mais également "de donner des clés, des pistes afin de sortir de l'engrenage des cyberviolences, d'en parler". "Internet n'est pas une zone de non droit. Victimes de cyberviolences, vous n'êtes pas seul(e)s", insiste le CDAD Meurthe et Moselle en s'adressant directement aux victimes. 

"Rebecca" est le premier épisode d'une série de courts-métrage consacré à "l'accès au droit et à l'aide aux victimes, à la lumière des enjeux contemporains et des besoins recensés à l'échelon local". Un projet au long court initié à l'automne 2021 par le Conseil Départemental de l'Accès au Droit. Une production qui s'est articulée autour de la collaboration du CDAD de Meurthe-et-Moselle, la MJC Lorraine, l'association France Victimes 54, la gendarmerie (Maison de Protection des Familles, Nancy) et la Police Nationale.

Le court métrage a été présenté officiellement le 28 juin dernier à Paris lors du regroupement national des CDAD. Les prochaines thématiques prochainement diffusées seront : la lutte contre les violences conjugales et les modes alternatifs de règlement des différends. 

 

Lorraine nord

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim