juillet 29, 2021

Metz : des policiers rassemblés pour soutenir leurs collègues convoqués devant l'IGPN

Une centaine de policiers se sont rassemblés ce vendredi 19 mars 2021 à Metz Une centaine de policiers se sont rassemblés ce vendredi 19 mars 2021 à Metz
Une centaine de policiers se sont rassemblés devant le SGAMI de Metz pour témoigner leur solidarité à leur syndicat et à deux policiers convoqués devant l'IGPN à la suite de la diffusion d'une vidéo montrant une de leurs interventions. 

A Metz, environ une centaine de fonctionnaires de police et quelques agents pénitentiaires se sont retrouvés ce vendredi matin à 8 h 30 devant le SGAMI de Metz à l’appel du syndicat Unité SGP FO 54. Une action destinée à exprimer leur solidarité envers deux de leurs collègues présentés devant l’IGPN. Il leur est reproché d’avoir transmis et rendu public une vidéo d’intervention qui avait été filmée le 28 aout 2020. Sur la séquence filmée à l’aide d’une caméra embarquée, un fonctionnaire de police du Groupe de Sécurité et de Proximité (GSP) Nuit était traîné sur plus de 500 mètres par un automobiliste. 

Après l'audition libre de Jérôme un premier policier, Abdel Nahass, délégué syndical de Unité SGP FO 54 était convoqué ce matin par l’IGPN sur demande du procureur de la République du tribunal judiciaire de Nancy pour répondre du chef de recel violation du secret professionnel. 

Pour l’UD FO 54, la diffusion d’une vidéo effectuée lors d’une intervention policière, n’est en rien une violation du secret professionnel, mais est indispensable pour mettre en lumière les difficiles conditions d’intervention des policiers. 

« Ce n’est pas anodin, ces poursuites » s’est insurgé Abdel Nahass ce vendredi matin devant les policiers. « Ils nous reprochent et ils me reprochent particulièrement de démontrer notre quotidien, cette vidéo n’est pas tronquée comme au travers des réseaux sociaux... », a-t-il ajouté.  Comme tout citoyen vous avez l’amour de votre métier, l’amour de la République, vous faites votre métier à coeur, mais vous avez envie de rentrer chez vous auprès de votre famille et certains individus pour de petits larcins, des gens qui n’en ont rien à faire sont prêts à intenter à votre vie.» « Nous, c’est ce qu’on voulait démontrer, on ne regrette rien. « a affirmé le délégué syndical. 


>> À lire : Vidéo d'un policier traîné sur 500 mètres : un syndicaliste policier convoqué devant l'IGPN

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties