juin 15, 2021

Lorraine : des saisies douanières de stupéfiants en nette hausse pour 2020

Photo d'illustration Photo d'illustration
Dans son bilan de 2020 rendu public ce lundi, la Direction régionale des douanes et droits indirects de Nancy fait état d'une nette hausse des saisies douanières réalisées sur les quatre départements de Lorraine. Avec une valeur totale des saisies de stupéfiants évaluée à 6,2 millions d’euros, les chiffres ont quasiment doublé en 2020.

Malgré un nombre de constatations en baisse (335 constatations en matière de stupéfiants, pour 441 en 2019), les quantités de stupéfiants saisies en 2020 ont enregistré une nette hausse. D’après le bilan chiffré de la direction régionale des douanes et droits indirects de Nancy, communiqué ce lundi 1er mars 2021, la valeur totale des saisies de stupéfiants a bondi en 2020 pour s’établir à 6,2 millions d’euros soit quasiment le double qu’en 2019 où la valeur s’inscrivait à 3,3 millions d’euros.

En 2020, les services de la direction régionale des douanes de Nancy ont davantage intercepté du cannabis. « L’importance des quantités d’herbe de cannabis dans les saisies est une des tendances fortes de l’année 2020. Elles ont représenté 89 % du volume de cannabis saisis en 2020 contre 11 % pour la résine », souligne Joseph Grandgirard, directeur régional des douanes de Nancy.  

Dans le détail, le cannabis reste donc la drogue la plus saisie en 2020 par les douaniers avec 2,1 tonnes (soit 2,5 fois plus qu’en 2019). Parmi les autres saisies, 76 kg de psychotropes (krakom) dans le fret express en une seule saisie, selon les douanes il s’agit là de la plus importante saisie en quantité au niveau national pour l’année 2020 avec des quantités multipliées par 5 (15,2 kilogrammes en 2019). Mais aussi, de la cocaïne, 38,3 kilogrammes saisis (contre 13,8 kilogrammes en 2019) soit « quasiment 3 fois plus qu’en 2019 », relèvent les douanes. Mais aussi 10,1 kilogrammes d’héroïne (4,7 kg en 2019) et plus de 15 kilogrammes de produits de coupage.

Seule l’ecstasy régresse fortement en 2020 avec 7 200 doses d’ecstasy contre 287 032 doses en 2019. 

« En 2020 et malgré l’impact de la crise sanitaire sur certains modes de transports, la douane a su s’adapter pour poursuivre sa lutte contre les trafics de stupéfiants. Ces résultats sont d’autant plus significatifs qu’ils sont obtenus dans un contexte sanitaire que nous connaissons. Ces résultats témoignent d’une mobilisation forte des douanières et douaniers de la direction de Nancy, d’un niveau de vigilance toujours resté très important et d’une adaptation des contrôles pour ne pas laisser le champ libre aux réseaux criminels », déclare Joseph Grandgirard. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30