Imprimer cette page

Fissure découverte à la maison d’arrêt de Metz : 53 détenus évacués

Photo d'illustration - DR Photo d'illustration - DR
Une cinquantaine de détenus était en cours d'évacuation, lundi 8 juin en milieu d'après-midi, à la suite de la découverte d'une fissure menaçant la sécurité d'un bâtiment de la maison d'arrêt Metz Queuleu.

« Une importante fissure » a été découverte en milieu d’après-midi sur une des dalles en béton d’un des bâtiments de la maison d’arrêt de Metz-Queuleu contraignant l’administration à évacuer immédiatement l’ensemble du bâtiment en raison d’un risque potentiel d’effondrement de la structure, a-t-on appris de source syndicale. Les sapeurs-pompiers et l'équipe régionale d’intervention et de sécurité de Strasbourg (ERIS) sont venus sur place.

Le secteur concerné, le bâtiment C, abrite des cellules, le service medico-psychologique régional ainsi l’infirmerie. « Des travaux dans le bâtiment étaient en cours », affirme le syndicat FO Pénitentiaire. 

Des transferts vers Metz, Épinal et Nancy

« C’est 'le zéro risque' qui prime. On évacue et on attend » commente Franck Rassel, secrétaire général de FO-Pénitentiaire ajoutant qu’une expertise sera menée afin de préciser les circonstances du sinistre.  

Pour l’heure, l'incident n'a fait aucun blessé, les détenus qui étaient hébergés dans ce bâtiment sont en cours d’évacuation, la plupart reste à Metz, quelques uns seront transférés à Épinal et à Nancy. La prison de Metz Queuleu accueille environ 500 détenus. 

Éléments similaires (par tag)