mars 31, 2020

Allergie : en Meurthe-et-Moselle et les Vosges, les pollens de noisetier et d'aulne sont dans l'air

L'homéopathie au secours des allergies aux pollens -Photo d'archives L'homéopathie au secours des allergies aux pollens -Photo d'archives
SANTÉ. Les pollens de noisetier et d'aulne font cap sur les départements de la Meurthe-et-Moselle et les Vosges... 

Mauvaise nouvelle pour les allergiques, avec les températures plus douces de ces derniers jours, les concentrations de pollens de noisetier et d'aulne sont en augmentation cette semaine, révèle dans son dernier bulletin le Réseau National de Surveillance Aérologique (RNSA).

Dans le Grand Est, les risques allergiques sont évalués de très faible à élevé selon les départements. C'est le cas, du département du Bas-Rhin placé en risque "élevé" et la Meurthe-et-Moselle et les Vosges en risque "moyen". 

Des pollens qui pourront provoquer chez certaines personnes allergiques une cohorte de symptômes : conjonctivites, éternuements, nez qui coule, etc. "Les allergiques doivent bien suivre leurs traitements et se méfier des journées plus douces et ensoleillées qui favoriseront la dispersion des fortes concentrations de pollens dans l'air", conseille le Réseau National de Surveillance Aérologique (RNSA) .

En France, selon un rapport publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), issu d’enquêtes épidémiologiques menées en France, de 1994 à 2006, près de 30 % de la population adulte et entre 7 % et 20 % des enfants seraient allergiques aux pollens de l’air. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
4

Ici-c-Nancy TV