mars 31, 2020

Lorraine : 2.000 compteurs Linky déconnectés en réaction à la réforme des retraites

Photo d'archives - crédit ICN.fr Photo d'archives - crédit ICN.fr
À l’initiative du syndicat CGT Mines Energies, 2000 compteurs Linky ont été déconnectés samedi 1er février 2020 sur trois secteurs en Meurthe-et-Moselle et en Moselle. 

L’action symbolique menée samedi 1er février 2020 à l’appel de la CGT Mines Energies en Lorraine s’inscrivait en réaction à la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Plus de 2000 compteurs Linky d'Enedis des villes de Joeuf, Réhon et Thionville ont été déconnectés interrompant par la même occasion les transmissions de consommation électrique. 

Une opération coup de poing qui visait plus précisément le retrait des cartes SIM contenues le terminal. Ces dernières permettant de communiquer les relevés de consommation des clients et donc d’établir la facture d'électricité. 

« Nous ne sommes ni des casseurs, ni des nantis, mais des lanceurs d’alerte d’un service public qui se meurt », s’est défendue dans un communiqué de presse la CGT Mines Énergies affirmant qu’il s’agissait de mener « une action populaire et bienveillante » contre la réforme des retraites. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
4

Ici-c-Nancy TV